La liste des ingrédients à mettre dans votre compost

Par Marilyne Gauthier
La liste des ingrédients à mettre dans votre compost

Avant d’entamer une recette, il faut évidemment lire les ingrédients et la marche à suivre. Faire du compost, c’est la même démarche que cuisiner un gâteau; il nous faut connaître les ingrédients, les quantités ainsi que les facteurs de réussites.

Le secret du succès est l’équilibre entre les deux groupes d’ingrédients, c’est-à-dire 1) La matière « verte » qui est l’apport en azote et 2) La matière « brune» ou source de carbone. Donc, assurez-vous d’avoir accès à ces deux types de matières. Afin de bien les identifier, je vous présente la liste des ingrédients faisant partie des matières « vertes » ou des matières « brunes » ;

Liste des matières « vertes » (riche en azote)

– Pelures de fruits et de légumes – Fruits et légumes abîmés, cuits, crus ou résidus – Pâtes alimentaires, riz, légumineuses, reste de pain – Café, thé, tisane (grains, feuilles et papiers filtres compris) – Coquilles d’œufs (concassés) – Cheveux (sans teinture), ongles, plumes et poils d’animaux – Plantes et résidus du jardin et d’intérieur (sans maladie) – Sacs dégradables – Gazon coupé, chaume, plaque de gazon, foin

Liste des matières « brunes » (riche en carbone)

– Papier journal déchiqueté (encre noire seulement!) – Essuie-tout – Carton ondulé déchiqueté – Feuilles mortes – Petites branches déchiquetées, brindilles, aiguilles et cônes de conifères – Copeaux et sciure de bois – Terre – Écales de noix et d’arachides – Paille Comme vous pouvez le constater, les ingrédients sur la liste des matières compostables sont accompagnés d’adjectifs comme coupé, déchiqueté et concassé. Plus vos ingrédients seront en petits morceaux et plus ils pourront se désagréger rapidement afin de vous offrir ce que vous voulez plus rapidement!

Quoi d’autre?

1) De la terre noire ou du compost déjà mûr en stock : À la prochaine chronique, vous saurez quoi faire avec votre terre noire ou avec le compost déjà mûr de votre voisin. Mais à ce stade, faites-moi confiance et ayez sous la main cet ingrédient simple et nécessaire pour le démarrage de votre engrais naturel. De l’air et de l’eau : Ces deux éléments nous sont offerts gratuitement par dame nature et ils sont des partenaires primordiaux pour bien réussir et afin de maintenir la réaction biochimique tant désirée. Et oui, le taux d’humidité et l’aération sont des facteurs très importants pour la réussite de votre compost.

À NE PAS METTRE DANS VOTRE COMPOSTEUR!

J’attire votre attention sur cette seconde liste qui contient en fait les matières non compostables pour lesquelles il ne faut absolument pas incorporer dans votre composteur. Je vous mets en garde tout de suite afin d’éviter de nombreux petits désagréments par la suite… Liste noire des matières refusées – Produits laitiers (fromage, yogourt, crème etc.) – Viandes, charcuteries – Poissons, crustacés, coquillages – Os – Huiles et matières grasses (mayonnaise, sauces etc.) – Aliments vinaigrés – Produit pétrolier – Feuilles de rhubarbe – en raison de leurs propriétés insecticides – Épis de maïs (très long à se dégrader) – Cendres de bois – Contenu du sac d’aspirateur – Mauvaises herbes en graines – Plantes malades ou en graines – Matières traitées aux pesticides et aux produits chimiques – Litière et excréments d’animaux domestiques ou humains – Papiers fins – Mouchoirs en papier

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de