La FPJQ dénonce dénonce une agression physique envers le journaliste Réjean Martin

La FPJQ dénonce dénonce une agression physique envers le journaliste Réjean Martin
Réjean Martin. (Photo : Facebook)

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec section Mauricie – Centre-du-Québec dénonce vivement l’agression physique dont a été victime le journaliste Réjean Martin du Bulletin Mékinac – Des Chenaux mercredi matin, alors qu’il participait à une conférence de presse tenue par le promoteur François Veillette.

Lors de cet événement, le journaliste a été atteint par un coup de pied dirigé en sa direction par le promoteur à la suite d’une question qui lui a été adressée par M. Martin.

« Ce genre de comportement est complètement inacceptable et nous le dénonçons vivement. C’est un geste qui, aux yeux de la loi, peut être reconnu comme une agression et pour lequel le Code criminel peut s’appliquer. Pour le moment, le journaliste Réjean Martin réfléchit à savoir s’il portera plainte à la police. La FPJQ tient à dire qu’elle soutiendra sans condition M. Martin s’il choisissait de porter plainte « , souligne Marc-André Pelletier, président de la section régionale Mauricie – Centre-du-Québec.

 » Il s’agit d’une atteinte au droit du public à l’information et les journalistes doivent pouvoir faire leur travail sans crainte d’être atteints dans leur intégrité physique ou psychologique. Le geste posé par M. Veillette est inexcusable. Si M. Veillette juge que le journaliste a erré dans son travail, il peut se référer aux instances prévues à cet effet, comme le Conseil de presse « , ajoute le président.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires