La Fenêtre se lance dans le commerce en ligne

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
La Fenêtre se lance dans le commerce en ligne
Geneviève Ouellet, coordonnatrice artistique, et Françoise Bouchard, directrice générale de La Fenêtre – Centre d'immersion aux arts. (Photo : Marie-Eve Alarie)

Depuis peu, l’organisme La Fenêtre – Centre d’immersion aux arts et cinq autres organismes se sont rendus plus visibles sur le web en vendant leurs produits dans nouvelle boutique en ligne.

L’atelier Charmille du Service d’intégration au travail Mauricie,  l’Association des personnes déficientes intellectuelles Bécancour-Nicolet-Yamaska, l’Association des parents d’enfants handicapés de Trois-Rivières, Les Yeux du cœur, l’Arche Mauricie et La Fenêtre – Centre d’immersion aux arts collaborent à cette boutique en ligne du Regroupement Écarlates. Les personnes travaillant dans ces ateliers vivent soit avec un handicap physique, une déficience intellectuelle ou une problématique en santé mentale.

Sur la plateforme en ligne (www.ecarlates.ca/boutique), on retrouve divers objets en vitraux, des savons, du chocolat, des cartes et les pièces de verre thermoformé réalisés lors de l’Atelier Transparence de La Fenêtre.

Ces pièces de verre thermoformé n’ont en commun que leur format, soit trois pouces par trois pouces, et leur forme légèrement recourbée. Il s’agissait du format le plus populaire, ainsi que le plus abordable. Par ailleurs, considérant la taille du produit, il est plus avantageux à produire en plus grande quantité pour suivre la cadence des commandes.

Chaque pièce est unique et les participants-artistes développent une signature visuelle et créative qui leur est propre, de sorte qu’un œil aiguisé peut reconnaître le style de certains participants.

La Ville de Trois-Rivières versera d’ailleurs une aide financière de 12 000$ à l’organisme trifluvien pour l’aider à mener sa part du projet de boutique en ligne. Ce montant permettra notamment à La Fenêtre d’acquérir du matériel et de renouveler certains équipements, comme la meule et le couteau à verre.

«Pour répondre à la demande, il nous faudra forcément plus de verre. On va augmenter la production, mais c’est aussi important pour nous que ça reste artisanal. On est dans une ambiance d’enseignement et de développement créatif. Il y a également des contraintes dans le temps de création, mais en sachant ce qui nous attend, ça nous permet d’en créer d’avance et il y a toujours un pourcentage du prix de la vente qui va au participant», explique Geneviève Ouellet, coordonnatrice artistique à La Fenêtre – Centre d’immersion aux arts.

Les participants de l’Atelier Transparence sont particulièrement motivés face à ce nouveau projet. «À force d’en faire, ils veulent que ce soit vu. Ils font du beau travail et les morceaux sont beaux. La qualité est là également. Ce n’est pas gênant de proposer ces pièces. Ça permet aussi de faire connaître la mission et de renforcer le sentiment d’épanouissement des participants dans la communauté par la création. Ça nourrit leur confiance et leur fierté», souligne Mme Ouellet.

Des produits créés par les participants de l’Atelier Transparence se retrouvaient déjà dans certains points de vente comme l’Office de tourisme, le magasin Raymond Décor, en plus du Salon des métiers d’arts. Cependant, cette boutique en ligne offre une toute nouvelle visibilité pour l’organisme dont la mission consiste à créer des opportunités d’inclusion sociale des personnes handicapées par le biais des arts et la culture.

«On était rendu là, fait remarquer Françoise Bouchard, directrice générale de La Fenêtre. On collaborait déjà avec Écarlates dans le cadre du Salon des métiers d’art. Rendre les produits disponibles sur Internet était la suite logique. C’est un très beau projet et le potentiel de vente des œuvres sera plus grand.»

***

La Fenêtre prête à s’ouvrir

La Fenêtre – Centre d’immersion aux arts

Avec le 20e anniversaire de l’organisme l’année dernière, La Fenêtre – Centre d’immersion aux arts est prête à entamer une nouvelle phase et à s’ouvrir davantage.

«Les fondations de l’organisme sont solides. On est rendu à oser plus. On souhaite aussi continuer de grossir dans une optique de collaboration avec les organismes», précise Mme Bouchard.

D’ailleurs, dans l’optique de rayonner davantage, l’organisme diffusera sa traditionnelle vente aux enchères, prévue le 1er décembre, en direct sur Internet. C’est leur encanteur, Denis Ouellet, qui leur a proposé cette idée.

«On devrait pouvoir aller chercher plus de reconnaissance, de visibilité et, on l’espère, plus d’argent. On commence à recueillir des œuvres pour la vente aux enchères. On en aura notamment de Brigitte Lafleur, de même que des reproductions de Gilles Carle. Des œuvres de Jean Soulard devraient aussi être mises à l’encan», ajoute-t-elle.

D’ici là, la Fenêtre – Centre d’immersion aux arts tiendra son tournoi de golf annuel le 6 septembre. Il est encore possible de s’inscrire via un formulaire en ligne disponible sur le site web de l’organisme.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de