La chimie de l’amour expliquée

Par superadmin
La chimie de l’amour expliquée
Normand Voyer

L’amour est purement chimique.

C’est ce qu’a assuré Normand Voyer, conférencier et professeur au département de chimie de l’Université Laval, aux élèves du Séminaire St-Joseph ce matin lors d’une conférence interactive.

«La chimie peut prouver les aspects moléculaires et chimiques de l’amour. L’amour ce n’est pas de la magie, juste de la chimie», affirme M. Voyer.

Tous les coups de foudre sont pareils, explique-t-il. Quand cela arrive, le cerveau génère une activité incroyable et sécrète des molécules qui prennent le contrôle du corps.

«Les différentes molécules donnent tour à tour un sentiment de confort et de bien-être ainsi qu’une dose d’adrénaline qui fait battre le cœur à toute vitesse. Le problème c’est que, comme une drogue, ça ne dure pas», précise le chimiste.

Les effets du coup de foudre s’estompent entre 18 mois et quatre ans.

«Quand on dit "aimer de 7 à 77 ans", c’est grâce à l’ocytocine. À petite dose, elle agit comme un relaxant musculaire, ce qui provoque l’attachement», ajoute-t-il.

En quête d’un coup de foudre pour la St-Valentin?

«Du chocolat. C’est l’aphrodisiaque avec un grand A. Chaque fois qu’on en mange, c’est comme un mini coup de foudre au cerveau.»

Saviez-vous que…

– Le condom aurait été inventé en Égypte 6000 ans avant J.-C. Il était alors fait en coton!

– Le déodorant Axe excite les filles. Il en va de même pour les autres produits du même genre. Le secret de ce pouvoir d’attraction? De l’huile de moufette!

– Le muscone et l’androstérone, présents dans la sueur des hommes, stimule la sécrétion d’hormones sexuelles chez la femme.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de