La boxe pour combattre l’anxiété

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
La boxe pour combattre l’anxiété

Étant lui-même un ancien boxeur, Samuel Pedro Beauchemin est bien placé pour connaître les bienfaits de la pratique de ce sport pour le bien-être physique et mental. C’est pourquoi il a choisi de mettre sur pied l’Académie mobile de boxe Samuel Pedro Beauchemin. Lancée pendant que la deuxième vague de la COVID-19 battait son plein, elle offre un service de mise en forme par la boxe.

Évidemment, on ne parle pas de combat, mais bien d’entraînement dans un cadre sécuritaire et accessible pour tous.

«Je gravite dans le monde de la boxe depuis maintenant 15 ans. Lorsque je suis arrivé au Club de boxe performance, je n’avais pas beaucoup de sous pour payer mes cours et on m’avait conseillé de devenir coach pour gagner de l’argent. J’ai ensuite développé un contact dans les écoles. Depuis l’automne, les professeurs me demandaient de plus en plus de disponibilité. Les entraînements en bulle-classe sont autorisés et les jeunes ont besoin de bouger», explique le Trifluvien.

La boxe a plusieurs bienfaits. C’est un sport individuel, mais qui se pratique en équipe et qui demande de faire preuve de communication, de confiance en soi et de respect envers son partenaire d’entraînement. La formule de cours privé est également disponible, que ce soit pour une activité parent-enfant, de couple ou individuel.

«Ce projet, j’y pense depuis longtemps. La pandémie m’a donné l’occasion de m’y consacrer à 100%. Ce qui me motive et me rend fier est de rendre l’exercice physique accessible et de permettre aux gens d’évoluer grâce à la boxe. Le Club performance m’aide encore lorsque je n’ai pas de place pour l’entraînement et le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) Trois-Rivières/MRC des Chenaux m’a tout montré l’aspect entrepreneurial et tout ce qui est du financement. Ç’a été un boost d’énergie pour moi!», ajoute-t-il.

La boxe permet aussi le développement kinesthésique alors c’est pourquoi les cours sont offerts autant dans les groupes scolaires qu’en entreprise, notamment pour le renforcement de l’esprit d’équipe.

«Samuel a su convaincre les membres du comité de la viabilité de son projet d’affaires et de ses compétences à le gérer adéquatement. Plus que ça, il les a charmés par sa personnalité bienveillante et sa grande passion pour le développement personnel», a pour sa part commenté Geneviève Girard, agente de projets Entrepreneuriat – Bénévolat au CJE Trois-Rivières/MRC des Chenaux.

«En trois mois à peine, il a réussi à faire décoller son académie. Son acceptation à la subvention Soutien Travailleur Autonome lui permettra maintenant de te consacrer uniquement au développement de ce merveilleux projet. Son sport lui permettra maintenant de grandir comme entrepreneur.»

L’Académie mobile de boxe Samuel Pedro Beauchemin est officiellement ouverte et les demandes de réservations doivent être faites par courriel via le pedrobeauchemin@gmail.com.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires