Kiopini vice-champion de karting

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Kiopini vice-champion de karting
Raphaël Kiopini pourrait se retrouver derrière un volant d’un programme-école de développement de NASCAR dès la saison prochaine. Photo courtoisie

Raphaël Kiopini, qui a terminé sa saison de karting sous les réflecteurs des écuries américaines, a été couronné vice-champion de la saison du côté d’Ottawa.

À sa deuxième saison seulement, le jeune pilote a participé au Eastern Ontario Karting Championship cet été. Il y a récolté six podiums, dont une victoire, et cinq Top-5.

«Au début de la saison, je ne visais que le championnat du Québec et une bonne progression», confie-t-il.

En plus de sa deuxième place au classement ontarien, l’étudiant en Marketing (dans le programme affilié avec l’Université du Québec à Trois-Rivières) au Cégep de Trois-Rivières a vu sa visibilité accroître cette saison grâce à quelques trophées récoltés en sol américain. Il a réalisé cinq podiums à ses cinq premières épreuves chez nos voisins du sud.

Celui qui a troqué les jambières de gardien de but pour une combinaison de pilote il y a deux ans serait présentement au cœur de sujet de conversations vers l’obtention d’un volant avec un programme-école de développement de NASCAR, aux États-Unis.

«Je ne peux pas annoncer une nouvelle qui n’est pas encore confirmée, mais disons que je n’aime pas mettre tous mes œufs dans le même panier. Le sport automobile est un sport de luxe. Ce n’est pas toujours facile de concilier ses études collégiales, les devoirs et le travail, en plus de rechercher des commanditaires pour la prochaine saison, et ce, à chaque semaine. On ajoute à ça les nombreux voyages aux États-Unis», ajoute le natif de Saint-François-du-Lac.

«C’est sûr que ça demande énormément de sacrifices et de vouloir, mais pour moi, le sport automobile est rendu plus qu’une passion, conclut-il.»

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de