Kiopini signe 3 podiums à ses 3 premiers départs en carrière

Photo de jcossette
Par jcossette
Kiopini signe 3 podiums à ses 3 premiers départs en carrière
Avec ce week-end qui en a fait jaser plus d’un, le Trifluvien d’adoption devient à ce jour le premier Canadien accessible aux nationaux américains de la Formule 2000 depuis Claude Bourbonnais en 1988. (Photo : courtoisie)

À l’aube de la saison morte, Raphaël Kiopini s’est dirigé du côté du Mid-Ohio Sport Car Course et le natif de Saint-François-du-Lac n’a pas manqué sa chance. Il a remporté ses trois premiers podiums à ses trois premiers départs en Formule 2000.

Après avoir qualifié sa voiture en troisième position lors de la séance du samedi matin, le jeune espoir a terminé au même échelon lors de la première course du week-end. Un résultat qui, d’après lui, donnera une seconde chance à sa carrière pour la saison 2022. « Nous étions dix inscrits et je savais que le Top-3 était pour être très compétitif. Je m’attendais à me battre pour un Top-5, mais là, je me battais pour la Victoire. Cela prouve que je suis prêt à monter les échelons en 2022 », a-t-il lancé.

Le programme double du dimanche comportait deux autres épreuves de 30 minutes et Kiopini a encore fait de lui un pilote prétendant à la victoire. Le jeune talent a su récolter une troisième et une deuxième position à l’arrivée lors des deux courses respectives. 

« Je ne me cache pas pour dire que j’ai travaillé très fort pour y arriver, mais que dire des partenaires qui me soutiennent? Sans eux, je n’aurais même pas été capable de me présenter en Ohio. Ils ont sauvé ma carrière en monoplace pour être francs. Maintenant, je regarde avec confiance la saison 2022. L’hiver va être très occupé et très court, disons-le », confie celui qui a même passé quelques tours en tête.

Avec ce week-end qui en a fait jaser plus d’un, le Trifluvien d’adoption devient à ce jour le premier Canadien accessible aux nationaux américains de la Formule 2000 depuis Claude Bourbonnais en 1988. Il pourrait donc faire partie du US Major Tour, soit un championnat très compétitif avant d’atteindre les séries de soutiens à la Formule 1, soit la Formule 3, ainsi que la Formule Renault, en Europe. 

L’objectif pour Kiopini en 2022 est de remporter le US Major Tour du côté de la Formule 2000 afin d’ouvrir des portes du côté de l’Europe ou même dénicher des essais en série IndyLight lors de la saison 2023. D’ici son retour en piste, Kiopini tentera de se dénicher un agent et trouver le financement nécessaire à sa prochaine saison derrière le volant. 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires