Joueurs et entraîneurs assoiffés de jouer

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Joueurs et entraîneurs assoiffés de jouer
Les joueurs et le personnel d’entraîneurs des Estacades de Trois-Rivières sont impatients de pouvoir reprendre l’action. Photo courtoisie –Jean Levasseur

Les journées se succèdent, les coups de minuit s’enchaînent et la Ligue de hockey Midget AAA du Québec n’a toujours pas obtenu le feu vert pour disputer son calendrier comme ce fut le cas pour la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Chose certaine, les joueurs et le personnel d’entraîneurs des Estacades de Trois-Rivières sont impatients de reprendre l’action.

«On est en attente depuis le début et on s’entraîne, lance le nouveau pilote des Estacades, Rémi Royer. On pratique quatre fois par semaine et on avait un calendrier prêt pour février. Maintenant, on a un calendrier prêt pour mars. On a hâte de jouer!»

«On a eu quelques bas, mais plusieurs hauts aussi. Les gars travaillent fort et tant qu’ils ont espoir de pouvoir jouer une saison de 25 ou 30 matchs, ils gardent le cap. Je les trouve vraiment bons et très résilients. Ils ont toujours conservé une bonne attitude et ils ont hâte de venir à l’aréna. Ils ont de bonnes notes à l’école en plus. C’est vraiment un très bon test de caractère et de patience.»

En attendant un «Go» du gouvernement Legault et de la Santé publique, la formation trifluvienne en a profité pour dévoiler qui portera les lettres sur le chandail bleu, blanc et jaune.

«C’est une situation exceptionnelle et un environnement exceptionnel, alors on a décidé d’y aller avec deux capitaines. On a élu Jacob Lafontaine et Kassim Gaudet à titre de co-capitaines. Ce sont vraiment deux joueurs qui se distinguent beaucoup. Ils étaient là l’an passé et ils ont progressé ensemble alors que nous avions une vieille équipe», explique coach Royer.

«Leur progression est semblable et les deux ont une éthique de travail irréprochable. Ça va bien à l’école et ils ont beaucoup de leadership. C’était dur de trancher alors on a élu les deux. Pourquoi pas dans une saison qui est elle-même exceptionnelle?»

Gaudet a cumulé 19 points en 42 matchs à sa première saison dans le circuit, tandis que le Trifluvien Jacob Lafontaine avait obtenu 12 points en 30 rencontres. Ce dernier devenait, quelques semaines plus tard, un membre des Cataractes de Shawinigan, lui qui a été repêché au 4e tour, 65e joueur au total.

«Je suis très reconnaissant envers mes coéquipiers et le personnel d’entraîneurs pour cette nomination. Je souhaite, avec ce nouveau groupe de leaders, poursuive notre bonne préparation en vue d’une éventuelle saison», a confié le jeune Lafontaine.

Avec les répercussions de la COVID-19, ce sont aussi les débuts de coach Royer à titre de nouvel entraîneur-chef de l’équipe qui se font aussi attendre. «C’est sûr que j’ai hâte, lance-t-il. J’ai aussi un petit sentiment d’anxiété intérieure dans le sens où je me demande à quoi va rassembler la saison? Est-ce qu’on va jouer à 5 contre 5, à 4 contre 4 ou encore à seulement 11 joueurs habillés?»

«J’ai hâte de voir ce que mon équipe va avoir l’air à l’action. J’ai vraiment hâte de voir mes joueurs jouer», conclut-il.

Reste à voir quelle sera la décision concernant une éventuelle relance – ou non – des activités dans le cas de la Ligue de hockey Midget AAA du Québec.

 

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires