Joey Bond-Déry termine 2e au Québec

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Joey Bond-Déry termine 2e au Québec
Joey Bond-Déry fera le saut dans la catégorie «Junior Élite» l’an prochain. Photo courtoisie

Joey Bond-Déry est un jeune adepte de BMX depuis l’âge de 6 ans. Membre du Club de BMX Pointe-du-Lac, le jeune athlète de 15 ans vient de clore une très bonne saison.

Le jeune Bond-Déry ne l’a pas eu facile cet été. Il a dû composer avec des blessures, ce qui ne l’a pas empêché de terminer en deuxième place du classement des pilotes.

«Ma saison s’est bien passée. Je me suis rendu aux Championnats canadiens, en Alberta, chez les «Junior développement», mais je suis tombé. Je me suis donc blessé au poignet. À mon retour, je suis retombé et j’étais blessé aux deux poignets. J’ai quand même terminé au deuxième rang du Québec chez les 15-16 ans, même si j’ai manqué quelques courses», témoigne-t-il.

«Je suis allé dans un autre championnat canadien aussi, à Toronto, et j’ai fini 4e au Canada. C’était vraiment le fun! Il y avait une grosse butte de départ de huit mètres et deux grosses bosses d’environ 40 et 50 pieds suivaient. J’ai aussi participé au Championnat du monde de Belgique. Le calibre était très fort, mais j’ai fait quand même des belles courses et je me suis beaucoup amusé. J’étais allé au Championnat du monde en 2017, en Caroline du Nord, mais j’avais un peu moins d’expérience que cette année.»

Le membre d’Équipe Québec fera le saut du côté du «Junior Élite» la saison prochaine et il est conscient qu’il devra travailler dur cet hiver.

«Je vais m’entraîner sur la musculation pour être en forme l’an prochain. L’an passé, j’avais 14 ans et j’étais surclassé, alors je courais chez les 15-16 ans. Je viens de finir ma deuxième année chez les 15-16 ans alors je monte Junior Élite (17-18 ans) la saison prochaine même si je serai âgé que de 16 ans», ajoute celui qui étudie au niveau secondaire 4 à l’École secondaire des Pionniers.

De son propre aveu, courser contre des plus vieux ne l’effraie pas vraiment.

«La première fois, je me suis très bien adapté. J’étais surclassé, mais j’ai quand même finir deuxième au classement. Maintenant, ça va être plus difficile dans le Junior Élite, car je vais courser avec des gars élites âgés de 19 à 29 ans.»

«J’aime vraiment le BMX. Ce que j’aime le plus, c’est les amitiés qui en découlent. Entre les courses, on est amis et dans les courses, on est des adversaires. J’aime surtout les sauts», conclut-il.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de