Jean-Christophe Beaulieu positif pour la saison prochaine

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Jean-Christophe Beaulieu positif pour la saison prochaine

FOOTBALL. Les Alouettes de Montréal ont connu une saison parsemée de rebondissements, et pour la plupart, des plus négatifs. Par contre, le Trifluvien Jean-Christophe Beaulieu est content du travail qu’il a accompli sur le terrain en 2016.

Malgré une fiche équivalente aux Tiger-Cats d’Hamilton (7 gains et 11 échecs), les Alouettes n’ont pas participé aux séries éliminatoires.

Pour sa part, Beaulieu a capté 10 des 11 passes tentées vers lui pour des gains de 77 verges. Il a couru deux fois pour des gains de 11 verges. Il ajouté 5 plaqués lorsqu’utilisé en défensive, en plus d’évoluer sur les unités spéciales. Le #46 a bien voulu commenter sa saison sur le plan personnel.

«Ça s’est très bien passé pour moi. Je suis demeuré en santé et j’ai beaucoup joué cette saison. Je suis très satisfait sur le plan personnel et fier d’être resté positif malgré les hauts et les bas que nous avons connus. Mon jeu s’est amélioré de semaine en semaine», confie-t-il d’entrée de jeu.

Au courant de dernière campagne, les Alouettes ont fait couler beaucoup d’encre à propos d’histoires qui se sont passées hors terrain. Le vétéran quart-arrière, Kevin Glenn, ainsi que le très coloré receveur de passes, Duron Carter, n’ont même pas fini la saison à Montréal.

«Nous avons connu une saison difficile. Évidemment, il y a eu un peu de cohue et ça se reflétait dans le vestiaire. Ce sont des histoires qui sont lourdes à la longue, assez que les médias nous abordaient là-dessus davantage que sur les résultats sur le terrain», commente-t-il.

Puis à la fin de la saison, Jim Popp s’est vu remplacer par Jacques Chapdelaine au poste d’entraîneur-chef.

«L’arrivée de Jacques (Chapdelaine) fut positive. C’est une fierté en plus pour lui de coacher ici. Il nous a donné une nouvelle identité et on s’est remis à gagner. Nous avons acheté cette nouvelle identité!»

«Ce fut une amélioration à 100%. Il a apporté de la discipline à l’équipe. Il y croit et on y croit! Ça donne confiance pour l’an prochain», ajoute-t-il.

Le Trifluvien n’aura pas beaucoup de répit, car il devra retourner en gymnase dès les prochaines semaines.

«Je suis encore sous contrat deux ans, mais on a toujours notre place à gagner et ça se fait avec le travail en gymnase. L’hiver est fait pour soigner quelques bobos et je vais m’entraîner hors-saison avec des chums à Montréal. Le but, c’est toujours d’être meilleur l’an prochain!», conclut-il.

La division des Alouettes était plutôt faible cette saison. Ottawa a terminé au premier rang avec un dossier de 8 gains, 9 revers et 1 verdict nul. Le Rouge et Noir a par la suite remporté la Coupe Grey face aux Stampeders (15-2-1) de Calgary, au pointage de 39 à 33.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires