Isaac Lambert fait une croix sur la LHJMQ

Matthew Vachon - Icimedias
Isaac Lambert fait une croix sur la LHJMQ
Isaac Lambert (Photo courtoisie Jean Levasseur)

Réclamé en 5e ronde par l’Océanic de Rimouski en 2019 et ayant une entente avec l’Université du Maine dans la NCAA, l’ancien Estacades de Trois-Rivières (Midget AAA) Isaac Lambert avait deux options de premier plan sur la table pour la suite de sa carrière. Après plus d’un an de réflexion, il a finalement opté pour les rangs collégiaux américains.

«Je suis satisfait de mon choix. Je n’ai pas encore joué de partie, mais je savais que peu importe le choix que je ferais, ce serait une bonne décision. J’ai fait ce choix et je suis bien avec ça. Il n’y a rien qui m’indique que je n’ai pas pris la bonne décision», a fait valoir l’ancien du Graal du Collège Clarétain.

Lambert concède que le fait de refuser de se joindre à l’Océanic, une organisation prestigieuse dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), a été déchirant. «Ça a vraiment été difficile de leur dire non. Depuis que je suis jeune, c’était un rêve de jouer dans le junior majeur. En plus de ça, j’étais tombé sur une excellente organisation. Je sais que le personnel hockey de Rimouski est très solide. Ça dépend cependant du joueur. Pour moi, la meilleure décision était d’aller vers le côté américain.»

L’attaquant de 6’01’’ et 181 livres soulève notamment que le fait d’avoir plus de temps pour se développer a été un facteur important dans sa décision. «La NCAA te laisse plus de temps pour te développer. C’est un haut calibre dans lequel je pourrais jouer jusqu’à 22 ans. Ce sont des années de hockey qui sont importantes dans le développement des joueurs.»

Concernant le domaine d’études qu’il choisira, Lambert fait valoir qu’il n’a pas encore pris une décision, mais que la finance et les communications sont deux domaines qui l’intéressent.

À Ottawa en attendant

Bien qu’il ait choisi la NCAA, il ne pourra pas y jouer avant sa saison de 19 ans, soit en 2022-2023. Pour poursuivre son développement, le Victoriavillois doit continuer de jouer dans un calibre de jeu relevé, ce qui l’a amené à se diriger vers la Ligue centrale de hockey junior A de l’Ontario. Il s’alignera donc avec les Sénateurs juniors d’Ottawa.

«J’ai parlé avec mon conseiller familial Denis Francoeur. Avec l’Université du Maine, c’est surtout Ben Guité qui s’occupe de moi là-bas et il a des contacts un peu partout. En quelque sorte, il doit s’occuper de moi jusqu’à ce que j’arrive au Maine. Il m’avait conseillé de me diriger vers la Ligue centrale. J’avais pratiqué avec les Sénateurs l’an dernier et j’avais été impressionné par le personnel d’entraîneurs. Le développement des joueurs est important pour eux. La vitesse et le niveau du jeu m’ont également impressionné.»

Après la saison 2020-2021, Lambert devra décider s’il continue sa route avec les Sénateurs pour une autre année ou s’il traverse la frontière.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires