Intervention policière en santé mentale: deux étages d’un immeuble évacués

Par Rédaction Hebdo Journal
Intervention policière en santé mentale: deux étages d’un immeuble évacués
(Photo : (Photo Denis Germain))

Les patrouilleurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont dû intervenir avec un individu en proie à des problèmes de santé mentale,  le 9 mars en soirée.

Un appel logé au Service de police peu après 19 h 30, mentionnait qu’un individu habitant dans un immeuble de la rue Atchez Pitt, était en crise et cassait tout à l’intérieur de son logement.

Arrivés sur les lieux, les patrouilleurs ont procédé à l’évacuation de deux étages de l’immeuble, compte tenu des propos menaçants qu’il avait tenu. Lorsque celle-ci fut complétée, les policiers ont initié une prise de contact verbal avec l’individu qui était toujours à l’intérieur de son logement.

Celui-ci démontrait des signes évidents d’un état mental perturbé. Les policiers ont poursuivi l’intervention en désescalade afin de tenter de calmer l’individu et obtenir une sortie volontaire de sa part.

À un moment, un signal provenant du détecteur de fumée qui se trouvait à l’intérieur du logement, fut perçu par les policiers. Ceux-ci, craignant que l’individu ait intentionnellement allumé un incendie, sont entrés précipitamment à l’intérieur. Ils ont constaté que la fumée provenait de nourriture à l’intérieur de la cuisinière.

L’homme âgé de 31 ans, qui se trouvait seul à l’intérieur fut contrôlé par les policiers. Il fut par la suite conduit au centre hospitalier régional de Trois-Rivières, afin de recevoir les soins appropriés à son état de santé.

L’opération policière s’est terminée vers 22 h 30. Une douzaine de personnes évacuées, qui avaient trouvé refuge dans un autobus de la Société de transport de Trois-Rivières, ont pu regagner leur logis.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de