Intégration en emploi de personnes immigrantes : Trois-Rivières veut recruter 50 entreprises

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Intégration en emploi de personnes immigrantes : Trois-Rivières veut recruter 50 entreprises
Jean Pellerin, président du conseil d’administration de la CCI3R, le ministre Jean Boulet et Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières. (Photo : CCI3R)

La Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCI3R) relance le programme Un emploi en sol québécois avec pour objectif de recruter une cinquantaine d’entreprises prêtes à accueillir des personnes immigrantes au sein de leurs équipes.

Le programme, lancé il y a un an, a été revisité afin de s’adapter au contexte pandémique. Ainsi, la CCI3R invite les entreprises de la région qui ont des postes à combler à s’inscrire gratuitement, en identifiant les caractéristiques des candidats recherchés au www.emploisolquebecois.ca. Par la suite, un arrimage sera fait par le biais de la plate-forme de maillage intelligent.

«On fait une présélection des candidats pour faire sauver du temps aux employeurs, précise Benoît Malric de la Fédération des chambres de commerce du Québec. Après, ce sont des rencontres virtuelles d’une vingtaine de minutes.»

Depuis le lancement du projet, plus de 3 000 entretiens ont été réalisés et une centaine de personnes se sont installées à Trois-Rivières. Les cinq secteurs les plus recherchés par les candidats sont administration, comptabilité, informatique, ingénierie et service à la clientèle. Quant aux besoins, ils sont grands dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

«Il y a encore un taux de chômage important chez les personnes immigrantes, surtout celles qui sont arrivées depuis moins de cinq ans, soutient le ministre Jean Boulet. C’est fondamental de compter sur ces travailleurs, surtout en région. C’est un travail d’intégration et de maintien en emploi par la suite.»

Afin de faire découvrir la région et ses attraits aux travailleurs immigrants, tout en évitant les déplacements, le tournage d’une vidéo de charme se déroule actuellement. Cette production mettra en valeur les attraits de Trois-Rivières, Shawinigan, Maskinongé et Mékinac. De plus, la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-Saint-Maurice aura l’opportunité de créer sa propre vidéo.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires