Insonorisation d’un condo : quels matériaux isolants choisir ?

Insonorisation d’un condo : quels matériaux isolants choisir ?
soundproofing of walls. 3d illustration

Le bruit fait partie de notre quotidien. Règle générale, lorsque nous entrons chez nous, nous souhaitons bénéficier du calme et de la quiétude de notre demeure… même si on réside dans une copropriété divise et que des voisins nous entourent!

Un principe de base en matière d’insonorisation est de choisir un matériau d’isolation le plus lourd possible, car plus la masse est élevée, plus le son a de la difficulté à la traverser. Tout ce qui est creux entraîne ce qui est appelé l’effet tambour, une réverbération des ondes créée par le creux à l’intérieur d’un matériau. Il y a aussi les vibrations causées par l’attache d’un élément à la structure, d’où l’importance d’appliquer le principe de désolidarisation. En isolant les composantes de la structure, la propagation du son est ainsi limitée.

Le plafond

Afin d’isoler le plafond du condo sans le retirer, l’ajout d’une deuxième couche de planches de gypse sous le plafond en place est à privilégier. Les plaques de gypse à affaiblissement acoustique permettront d’améliorer l’insonorisation du condo.

Le plancher

Sous un plancher flottant, l’ajout d’une membrane acoustique peut grandement améliorer l’efficacité de l’insonorisation à un coût relativement faible. La membrane ne doit cependant pas être trop mince ou ferme, diminuant l’absorption des bruits d’impact.

Lorsqu’on est en présence d’un plancher de bois franc, la technique du double encollage est recommandée. Elle consiste à coller la membrane acoustique au plancher avant de la recouvrir d’une autre épaisseur de plancher. Il est toutefois nécessaire de tenir compte de la performance mécanique, en fonction des critères mécaniques du recouvrement de sol, et du rendement acoustique.

Les murs

Même principe que pour le plafond, l’insonorisation des murs peut s’effectuer en doublant l’épaisseur des panneaux de gypse. La pose de barre résilientes, ces intermédiaires entre les colombages et les panneaux de gypse, sert à réduire considérablement les répercussions.

Tel que mentionné en introduction, le son n’aime pas les matériaux compacts. Voilà pourquoi, en matière d’insonorisation de condo, il est important de remplir les cavités des murs. Plus le remplissage sera dense, plus l’efficacité sera élevée. L’injection de cellulose est la solution présentant un degré supérieur, mais elle demeure plus dispendieuse que les autres options.

Peu importe ce qui est choisi pour insonoriser, il faut toujours terminer avec un scellant acoustique, pour assurer une étanchéité complète des murs.

Les portes

Si elle est trop légère, la porte d’entrée laissera voyager les bruits aériens. Il est donc préférable d’opter pour une porte à âme pleine, en bois ou en acier si le budget le permet, dotée d’une membrane insonorisante. Les portes des pièces peuvent aussi être pleines, sans vide à l’intérieur afin de bloquer la transmission sonore.

Il faut garder en tête qu’il est difficile d’obtenir une insonorisation efficace sans perte d’espace. Toutefois, un condo bien insonorisé aura une valeur de revente nettement supérieure. Cette amélioration pourrait même représenter le facteur décisionnel définitif qui permettra à l’acheteur potentiel d’arrêter son choix sur votre unité.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de