Des logements abordables sur le site de l’église Sainte-Madeleine

La Ville commence à voir la lumière au bout du tunnel dans le dossier de l’église Sainte-Madeleine. Si tout va comme prévu, l’église fortement détériorée pourra être démolie dès ce printemps pour faire place à des logements, dont plusieurs logements abordables.

Mardi soir, le conseil municipal a autorisé des habitations de sept à huit logements et de neuf à douze logements sur le site. 

L’église a été vendue à un promoteur un peu avant les Fêtes. Le projet prévoit la construction de plusieurs immeubles, pour un total d’une centaine de logements.

« Le projet de conversion pour la réfection du terrain de l’église Sainte-Madeleine est beaucoup plus vivant qu’avant, beaucoup plus réaliste et concret. C’est une bonne nouvelle, lance le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche. Sabrina Roy, Daniel Cournoyer et moi, ça fait longtemps qu’on travaille sur ce dossier. J’avais promis à Sabrina Roy que ça deviendrait un projet prioritaire. Pour nous, c’est une belle grosse réalisation. »

La Ville a bon espoir de pouvoir commencer les travaux de démolition au cours du mois d’avril. Les coûts de démolition de l’église seront assumés par le promoteur.

Difficile d’en savoir davantage sur le projet puisque le dossier a été présenté au comité d’urbanisme de la Ville, mais celui-ci n’est pas encore attaché à 100%.

L’église Sainte-Madeleine avait d’abord été vendue en 2013 au coût de 425 000$ dans le but d’y construire des condos. Toutefois, le projet n’a jamais vu le jour et le bâtiment se dégrade depuis, sans avoir fait l’objet de travaux d’entretien de la part des propriétaires. En novembre 2020, le conseil municipal avait d’ailleurs émis un avis de détérioration sur le bâtiment situé dans le Bas-du-Cap.  Cet avis de détérioration faisait ainsi savoir que « l’immeuble est dans un état d’insalubrité et de dangerosité tel qu’il comporte des risques pour la sécurité des citoyens ».