Il y aura du hockey au Colisée!

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Il y aura du hockey au Colisée!
Photo Jonathan Cossette - Hebdo Journal

Pendant que des rumeurs veulent que Marc-André Bergeron travaille activement à trouver une équipe de hockey d’envergure à loger dans le nouveau Colisée de Trois-Rivières, Innovation et Développement économique (IDE) Trois-Rivières a confirmé qu’il y aura bien et bien du hockey en ses murs dès le mois d’avril prochain. Une entente de trois ans vient d’être conclue avec le Tournoi de hockey des policiers provinciaux du Québec (THPPQ).

Ce sont près de cent équipes de hockey amateur formées de policiers qui se réuniront en sol trifluvien. Pas moins de sept arénas seront utilisés pour l’occasion.

«On est fier d’accueillir un évènement d’envergure provincial et c’est une grande nouvelle à deux volets. D’abord, c’est notre premier projet de tourisme sportif depuis l’embauche de Jean-Philippe Lemay (au poste de délégué commercial du volet Tourisme sportif), en plus d’être un premier projet pour le nouveau Colisée», a confié Daniel Rioux, coordonnateur tourisme chez IDE Trois-Rivières.

«Pour l’édition 2020, on est pas encore certain que le Colisée sera prêt, mais nous avons un plan B. Trois-Rivières est une ville d’envergure pour le tourisme sportif et elle l’a toujours été, mais on veut aller chercher la coche de plus. Chaque année, pas moins de 10% à 12% des occupations à l’hôtel proviennent du tourisme sportif.»

Le Tournoi de hockey des policiers provinciaux du Québec se tenait à Victoriaville depuis quatre ans. Pas moins de 1200 joueurs provenant de toutes les régions du Québec se disputeront plus de 130 parties.

«Après quatre ans, il était temps de passer le flambeau à une autre région alors quand Sébastien Matte (Policier à la MRC des Chenaux) m’a approché pour prendre le relais, ça nous faisait plaisir à mes acolytes Guy Désilets, de Victoriaville, David Vadnais, et moi de l’écouter», a ajouté Denis Boisvert, membre civil au centre d’appels de la Sûreté du Québec.

«C’est un tournoi qui grossit de plus en plus, d’année en année. Les joueurs viennent de partout au Québec et de différents corps policiers, dont les policiers municipaux et les étudiants à la Technique policière qui y participent depuis maintenant trois ans.»

Une tradition veut que les équipes gagnantes et finalistes remettent leurs bourses aux organismes choisis par le comité organisateur. En échange, ces organismes participent en tant que bénévoles au tournoi annuel. Au final, ce sont plus de 10 000$ qui seront remis.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de