«Il faut renforcer le muscle de l’innovation»

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
«Il faut renforcer le muscle de l’innovation»
Mario De Tilly, directeur général d’IDÉ Trois-Rivières. (Photo : Stéphanie Paradis)

L’année pandémique 2020 aura été dramatique pour nombre d’entrepreneurs et de commerçants. Toutefois, de nombreuses entreprises de Trois-Rivières se sont montrées résilientes et ont profité de l’occasion pour devancer certains projets, remarque Mario de Tilly, directeur général d’Innovation et Développement économique (IDÉ) Trois-Rivières.

«On a remarqué que pour certains, cette période a accéléré l’innovation. C’est pour cette raison qu’on réussit face à la menace, affirme-t-il. C’est d’évaluer comment on peut transformer une menace en possible opportunité. On a eu beaucoup de projets très innovants qui connaîtront de beaux succès dans des secteurs plutôt conventionnels.»

Le secteur des technologies de l’information (TI) et des communications a notamment connu une belle période malgré la pandémie, étant plus sollicité que jamais. D’autres en ont profité pour lancer de nouveaux services, comme Effi qui se donne pour mission de faire des livraisons rapides.

Pour certains, l’innovation aura été d’accélérer la numérisation de leur entreprise. Environ 75 entreprises se sont d’ailleurs prévalues du programme mis en place par IDÉ pour se doter d’outils pour le commerce en ligne.

«Ça devenait un enjeu majeur pour le secteur commercial. Il y a eu une nette amélioration. Par contre, c’est peu comparativement au nombre total de commerçants sur le territoire. Il y a des enjeux importants. On est dans l’œil d’une grosse tempête qui va forcer les gens d’affaires à s’adapter à de nouveaux modèles», souligne M. de Tilly.

«L’achat en ligne a explosé. Il y a eu un big bang de la croissance qui nous est arrivé en pleine face. Il faut s’adapter à cette nouvelle réalité, car c’est un mouvement qui est là pour rester et qui va changer la face même de la consommation en définitive. Une prise de conscience est arrivée et je pense qu’il va y avoir une accélération en la matière», poursuit-il.

L’innovation se retrouve au cœur de la relance économique en 2021. Dans la mire : aider les entreprises à faire du commerce en ligne et poursuivre le développement des entreprises vers le 4.0 ou l’Internet des objets.

Mario de Tilly surveille aussi les perspectives intéressantes en matière d’impression 3D. «En Mauricie, même si le Centre de métallurgie du Québec se spécialise dans l’impression 3D de pièces métalliques, il y a peu d’usagers. J’ai rencontré des groupes qui travaillent sur le développement de la fusée Ariane. Aujourd’hui, on retrouve une douzaine de pièces imprimées sur la fusée. Selon les groupes, en 2025, on va possiblement multiplier par 50% ou 60% le nombre de pièces imprimées», indique-t-il.

«Si on pense qu’on est à l’abri aujourd’hui parce que ce n’est pas tout le monde qui utilise cette technologie, par exemple, il y en a qui vont n’utiliser que ça. Si on ne prend pas le virage, on va manquer notre coup parce que des entreprises sont en train de se spécialiser. D’où l’importance de faire de l’innovation. Si je ne suis pas le tempo, je ne serai plus au pas. Il y a un facteur de risque qu’on ne peut pas prendre comme entrepreneur et comme région. Innover devient une question de survie. Il faut renforcer le muscle de l’innovation», plaide M. de Tilly.

La diversification économique des dernières années a sans doute contribué au regain que vit présentement Trois-Rivières sur le plan économique. Au printemps dernier, le taux de chômage est passé d’un plancher d’environ 4,6% à un paroxysme de 13%. Le taux de chômage est maintenant revenu près du point normal. «On connaît une bien meilleure performance que dans l’ensemble du Canada et du Québec», soutient M. de Tilly.

Depuis le début de la pandémie, IDÉ Trois-Rivières a effectué plus de 180 interventions pour soutenir financièrement les entreprises de la ville dans le cadre du programme d’aide d’urgence aux PME. L’organisation déplore seulement trois fermetures pour l’instant.

Quelques innovations de la dernière année à Trois-Rivières

  • Lancement du service de livraison en 24 heures EFFI
  • Création de la solution intégrée d’achat local 100% locale Explore Trois-Rivières / Livraison Zéro
  • La Terrasse collective St-Lau au parc portuaire durant l’été
  • Les usines Kruger qui ont collaboré à la fabrication de masques compostables
  • Mise en place de l’Espace InterACTION au CECi
  • Le service mobile de déchiquetage du Groupe RCM

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires