Hockey Senior AAA: le Condor déménage à Nicolet

Hockey Senior AAA: le Condor déménage à Nicolet

Le président de l'AHMN, Michaël Vouligny, la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, et le directeur général du Condor de Nicolet, Sylvain Desgranges.

LHSAAAQ. Nicolet aura une franchise de la ligue de hockey senior AAA du Québec (LHSAAAQ) pour au moins les trois prochaines saisons, alors que le Condor de Saint-Cyrille déménagera à l’aréna Pierre-Provencher.

C’est ce qu’a annoncé Sylvain Desgranges, le propriétaire de l’équipe qui s’est entouré des hommes d’affaires de hockey Robert Chevrier, David Huet et Jean-Benoit Hudon pour ramener du hockey de haut calibre à Nicolet.

Ceux-ci ont pris cet engagement après avoir entrepris des négociations avec la Ville de Nicolet et l’Association du Hockey Mineur de Nicolet pour en venir à une entente tripartite dans laquelle chacune des parties pourra y trouver son compte.

On se souviendra qu’il y a quatre ans, Sylvain Desgranges avait quitté le marché de Nicolet pour aller faire du hockey senior à Saint-Cyrille. Il fait cette fois le chemin inverse après avoir trouvé des conditions qui lui sont beaucoup plus favorables.

Il explique que les coûts d’opération étaient beaucoup trop élevés à Saint-Cyrille, près de Drummondville. Si bien qu’il avait déjà entrepris des démarches pour revenir l’an dernier, mais il avait rencontré un refus du côté de la ligue en raison du déménagement du Turmel de Lac Mégantic à Bécancour.

C’est que la présence des filets protecteurs autour de la patinoire étant maintenant chose du passé, l’aréna Pierre-Provencher redevenait intéressant pour du hockey senior. Le problème des heures tardives (21h30) a aussi été réglé, sans quoi le hockey senior ne serait possiblement pas revenu non plus à Nicolet.

Les matchs locaux auront lieu à 20h30, les vendredis soirs. Ce qui est l’heure idéale pour présenter du hockey senior, soit un peu plus tôt pour attirer des spectateurs, et assez tard pour que les gens puissent sortir dans les bars après le match.

Le calibre de jeu présenté a aussi beaucoup évolué depuis le départ du Pavage 132. «Ceux qui évoluaient sur le premier trio joueraient peut-être sur le troisième», indique le directeur général, Sylvain Desgranges, qui amènera sa liste de protection avec lui.

Il prévoit peut-être ajouter deux ou trois joueurs à sa formation, avec le repêchage à venir. Il verra aussi à ajouter une couleur locale à sa formation. Déjà, l’an dernier, il avait conclu une transaction avec La Tuque en allant chercher Jérémy Plourde, qui demeure à la limite de Nicolet et Saint-Grégoire, en prévision de revenir à Nicolet.

L’entente sera aussi bénéfique pour le hockey mineur qui tirera profit du restaurant. En attirant de bonnes foules à l’aréna, on prévoit rendre plus accessible le hockey aux jeunes. De plus, le Condor donnera une subvention de 5000$ par année à l’Association du hockey mineur de Nicolet (AHMN).

Ceci fera en sorte de rendre le hockey plus accessible aux jeunes en réduisant considérablement le coût d’inscription qui passera de 325$ à 210$. «On passera de l’endroit où c’était le plus élevé pour s’inscrire à celui où ce sera le moins élevé», précise le président, Michaël Vouligny.

Pour la Ville de Nicolet, qui a investi des sommes considérables sur son aréna, la venue d’une franchise de Senior AAA ne pouvait mieux tomber. «On voulait avoir un aréna qui soit habité par les jeunes et moins jeunes, mais aussi par des spectateurs qui pourront voir de matchs avec un calibre de jeu impressionnant, a lancé la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois. Ce pourra aussi générer une activité économique supplémentaire qui n’est pas négligeable, tout en contribuant au développement du sport à Nicolet.»

Poster un Commentaire

avatar