François Pruneau fébrile de retrouver la scène

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
François Pruneau fébrile de retrouver la scène
Julie Dombrowski et François Pruneau Pruneau préparent une prestation spéciale pour le Festival international DANSEncore qui débute jeudi. (Photo : courtoisie)

À quelques jours du lancement du Festival international DANSEncore, François Pruneau est fébrile à l’idée de remettre le pied sur la scène de l’Amphithéâtre Cogeco pour performer devant un public. Et le Trifluvien d’origine compte bien en faire un moment bien spécial.

«Ce sera une fête, un party entre nous et avec le public sur des musiques qui nous inspirent et nous font bouger. Je pense que les gens vont embarquer avec nous. La dernière année s’est beaucoup déroulée sur Zoom à faire de l’enseignement en ligne. Le fait de se retrouver, de se mettre cute et savoir qu’on va danser, ça nous stimule beaucoup», lance François Pruneau.

C’est une nouvelle étape pour le Trifluvien d’origine dans le cadre du festival. Il y a déjà participé comme danseur dans la troupe de Mel Charlot à l’occasion d’un Gala et il a fait participer ses élèves aux compétitions. «Revenir avec Julie [Dombrowski, sa partenaire] présenter un numéro à notre façon, visualiser nos chorégraphies, diriger un projet et le présenter chez moi, c’est super plaisant et positif. Ça donne beaucoup d’espoir pour l’été aussi.»

C’est une véritable fusion de styles qui attend les spectateurs qui seront sur place pour l’occasion : danse commerciale, hip-hop, ballroom et danse contemporaine sont au programme de la prestation.

Julie Dombrowski et François Pruneau sont des chorégraphes et danseurs de renom qui ont su se démarquer dans le milieu artistique québécois et à l’international. Ensemble, ils ont travaillé sur So You Think You Can Dance, Step Up : All In, America’s Best Dance Crew, le Cirque du Soleil, Les Dieux de la danse et auprès de Jason Derulo et Véronic Dicare, notamment.

À DANSEncore, le duo sera entouré de Carol-Anne Vézina, Alex Francoeur, Alex Carlos, Samuel Chouinard, Vanessa Gagnon et Sarah Steben. «On prépare un beau medley  de plusieurs belles pièces qui nous inspirent dans une fusion de styles. On touche à tout. Il y aura beaucoup de moments freestyle, mais aussi plusieurs moments chorégraphiés. Chaque danseur aura son moment pour présenter sa petite création. Ce sont tous des danseurs exceptionnels. On e sent reconnaissant d’être entourés de beaux amis comme ça et de partager la scène avec eux», précise-t-il.

Dans le contexte de la pandémie, l’édition 2021 du Festival international DANSEncore propose une programmation 100% québécoise, une belle occasion de découvrir les talents d’ici.

«Beaucoup de danseurs du Québec sont méconnus et pourtant, ces danseurs ont un niveau de danse comparable à ce que l’on voit ailleurs dans le monde. J’espère que ça permettra aux gens d’ici de découvrir le talent qu’il y a au Québec. Il y a tellement de gens qui  veulent apprendre à danser. C’est inspirant et ça contribue à rendre la danse plus accessible au Québec», souligne François Pruneau.

Les spectacles gratuits de vendredi et de samedi où l’on pourra les voir à l’œuvre font déjà salle comble, mais leur prestation sera diffusée en direct sur la page Facebook du Festival international DANSEncore au www.facebook.com/DANSENCORE.

Plusieurs projets malgré tout

François Pruneau a profité de la dernière année pour se rapprocher de sa famille. «Je suis souvent à droite et à fauche dans différents projets, mais avec les événements annulés, je pouvais être là pour ma famille dans les moments plus difficiles. J’ai aussi pu me réinventer de différentes façons, ajoute-t-il en riant: rénovation, jardinage… J’ai pu aider ma famille. Quand la situation a évolué, on a pu relancer nos affaires, commencer à enseigner sous différentes contraintes et les tournages ont repris.»

Même s’il a vu plusieurs contrats être annulés depuis le début de la pandémie, François Pruneau n’a pas chômé dans les derniers mois. En plus d’avoir offert des cours de danse en ligne, il a eu l’occasion de participer à plusieurs émissions de télévision à titre de danseur professionnel. On l’a notamment vu à En direct de l’univers et dans un épisode d’Infoman. Avec Julie Dombrowski, il a aussi travaillé sur La Grande Récré, une émission festive d’une heure conçue pour tous les élèves et tous les enseignants du primaire qui sera disponible en ligne plus tard en juin.

«On a été différents danseurs sur ce projet. On a aussi mis notre twist au niveau chorégraphique. D’autres projets non annoncés sont à venir aussi. On va, entre autres, travailler avec notre ami Nicolas Bégin, de Hit the Floor, pour des trucs d’animation publique. Il y a aussi d’autres choses à Montréal avec Juste pour rire et Alex Francoeur», indique le danseur.

Il revient également de Toronto où il a eu un rôle d’assistant-chorégraphe et de danseur pour «un super projet sur un film», dont il ne peut rien dévoiler pour le moment. À suivre…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires