Fonds environnement Éclore : «On voit que le programme répond à un besoin»

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Fonds environnement Éclore : «On voit que le programme répond à un besoin»

Trois projets, dont deux admissibles, ont été reçus dans le cadre du tout premier appel de projets du Fonds environnement Éclore de la Ville de Trois-Rivières dans le cadre du Programme d’économie durable.

«Normalement, on aurait sans doute reçu plus de projets lors de l’appel de projets. On a eu une quinzaine d’appels d’entreprises intéressées à déposer un projet», précise Cindy Provencher, directrice générale de la Fondation Trois-Rivières durable qui gère le Fonds Éclore.

Il faut dire que l’appel de projets se tenait du 21 octobre au 28 novembre, mais les détails entourant les programmes du nouveau fonds environnemental n’avaient été dévoilés que le 21 octobre, laissant peu de temps aux organisations pour monter un projet complet.

Ce programme vise à favoriser l’émergence de projets stimulant l’économie circulaire, des initiatives de recherche en économie durable ou l’implantation de technologies d’information permettant de réduire l’empreinte environnementale des entreprises.

Les projets déposés concernent la gestion des matières résiduelles et l’économie circulaire.

«On voit que le programme répond à un besoin et que les organisations ont envie de faire des projets touchant à ces volets. On a senti un engouement et de l’intérêt envers le fonds. On avait notamment organisé un webinaire en collaboration avec le Fonds Écoleader pour discuter des différents fonds environnementaux disponibles localement. Nous avons entendu parler de très beaux projets et répondu à leurs questionnements et nous les avons orientés pour qu’ils puissent faire un dépôt l’an prochain. On est confiant qu’en 2021, le nombre de projets va exploser», explique Mme Provencher.

Les deux projets admissibles reçus ont été évalués par le comité d’évaluation tout juste avant la période des fêtes. Une recommandation a été faite et passera au Comité de développement durable et de l’environnement. Quand le comité donnera son appui, les projets seront envoyés au conseil municipal pour approbation.

Les prochains appels de projets du Fonds Éclore se feront au printemps, ceux-là pour les Programmes de protection et de mise en valeur des milieux naturels (15 février au 15 mars) et de soutien à la sensibilisation à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (15 mars au 15 avril). Les détails pour chacun de ces programmes sont disponibles sur le site Web du Fonds Éclore.

La gestion du Fonds Éclore occupera passablement la Fondation Trois-Rivières durable en 2021. L’organisation a également d’autres projets dans la mire pour la prochaine année.

L’organisation a notamment reçu la confirmation de la Caisse de dépôt et placement de la mise en place d’un partenariat dans le but d’établir un programme d’accompagnement en développement durable pour une durée de trois ans.

«Cela devrait nous permettre d’accompagner une quinzaine d’entreprises pour les aider à mettre en place une politique interne de développement durable, entre autres. On poursuit aussi nos actions en lien avec la certification en développement durable et l’Escouade Durable», ajoute Cindy Provencher.

Des projets en lien avec le volet de conservation dans la tourbière Red Mill ont aussi été déposés.

Par ailleurs, l’année 2021 coïncide avec le 10e anniversaire de la Fondation Trois-Rivières Durable. «On réserve quelques surprises au cours de l’année. On doit faire l’impasse sur notre souper-bénéfice, mais on le transformera en un autre type d’événement-bénéfice», souligne Mme Provencher.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires