Florence Brunelle se rapproche des Jeux olympiques

Photo de jcossette
Par jcossette
Florence Brunelle se rapproche des Jeux olympiques
Florence Brunelle a fait un pas de plus vers les Jeux olympiques. (Photo : Archives)

C’est sans surprise que Kim -Boutin a fini les Championnats canadiens courte piste 2021 au sommet du classement, chez les femmes. Sur le podium, elle était accompagnée de -Courtney Sarault (34 000) et de Florence Brunelle (30 496).

Cette troisième place pour la Trifluvienne avait une importance capitale puisque les trois patineuses les mieux classées ont automatiquement obtenu une place au sein du groupe de course des Compétitions spéciales de qualification olympique (CSQO).

« Mes objectifs égaient très globaux, soit finir dans le Top 3 pour accéder à l’équipe des coupes du monde, mais aussi de découvrir comment j’aimais gérer une compétition sur plusieurs jours (neuf jours). Il me fallait découvrir comment j’allais aborder ça et comment j’allais gérer ça. Ce concept-là est organisé seulement lors des années de Jeux olympiques pour justement nous préparer aux Jeux où les compétitions se déroulent sur plusieurs jours », lance-t-elle, très satisfaite de ses résultats.

« J’étais vraiment contente et fière de moi. J’ai fait de très belles courses et j’ai pris de l’expérience. J’ai réussi une troisième place et je suis très heureuse de mes performances. Maintenant, on va avoir quatre coupes du monde avant les -Jeux et pour classer le pays, c’est aux coupes du monde que ça se passe. Je suis contente d’avoir assuré ma place parmi les six filles qui iront en coupe du monde », -ajoute-t-elle.

Bien évidemment, la Trifluvienne espère se classer parmi les cinq filles qui seront choisies pour les prochains Jeux olympiques, sachant tout de même qu’elle est la plus jeune patineuse du groupe.

« Je fais mal place et ça me permet d’être entourée de personnes qui ont plus d’expérience. Je suis avec des filles qui ont un bon bagage et qui peuvent me le transmettre. Je peux apprendre, mais aussi compter et me fier sur elle. On est vraiment une belle équipe. On s’entraîne toujours ensemble, pour être la meilleure équipe au monde. Il y a le côté individuel, c’est certain, mais c’est l’équipe d’abord », confie-t-elle.

« Mon but, c’est d’avoir ma place sur l’équipe après les quatre coupes du monde. Je vais y aller une étape à la fois et je vais tout faire ce qui est en mon pouvoir. Je suis dans un bon état d’esprit et je veux aborder chaque compétition dans un bon état d’esprit. Tant que je vais faire de mon mieux, je n’aurai pas de regret. »

Pour être admissible à être nommés pour représenter le Canada aux Jeux olympiques d’hiver 2022 à Pékin, les athlètes devaient d’abord se qualifier pour le groupe de course des CSQO lors de ces Championnats canadiens. Ils amélioreront ensuite leurs chances d’aller à Pékin 2022 en réalisant de bonnes performances dans les quatre étapes d’automne de la -Coupe du monde prévues à Pékin (Chine), à Nagoya (Japon), à Debrecen (Hongrie) et à Dordrecht (Pays-Bas).

« Je pense que ma qualification est un accomplissement personnel. Ça enlève un peu de pression, mais ça apporte de nouveaux défis. Sécuriser ma place va m’amener plus de pression et ça me met dans une position où que c’est moi qu’ils ont choisi pour qualifier le pays et c’est ce que je veux, avoir la pression », conclut-elle.

Les résultats enregistrés à ces Championnats canadiens courte piste serviront aussi à sélectionner les membres de l’équipe nationale et de l’équipe NextGen en vue de la saison 2021-2022. Le prochain rendez-vous de Brunelle et ses acolytes auront lieu en Chine à la -mi-octobre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires