Florence Brunelle rejoint l’élite canadienne

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Florence Brunelle rejoint l’élite canadienne
Florence Brunelle intégrée à l’Équipe nationale canadienne de patinage de vitesse. Photo courtoisie – Facebook – Olympic Oval Calgary

Bonne nouvelle pour quatre patineurs de la région

La liste d’identification des athlètes 2020-2021 en patinage de vitesse est sortie la semaine dernière et pas moins de quatre produits du Club de patinage de vitesse Les Élans de Trois-Rivières ont reçu une importante nouvelle quant à leur avenir. Parmi eux se trouve Florence Brunelle qui fait le saut sur l’équipe canadienne.

La Trifluvienne a officiellement intégré l’Équipe nationale canadienne, suivant donc les traces d’Isabelle Charest, de Marianne St-Gelais et de Kim Boutin, récipiendaires de multiples médailles olympiques en patinage de vitesse – courte piste.

«On ne savait pas à quoi s’attendre parce qu’on ne savait pas comment il allait décider de l’équipe. Les compétitions nationales qui décidaient le classement n’avaient pas eu lieu à cause de la COVID-19 alors ce fut une surprise. J’étais très contente», confie-t-elle.

«Je m’entraînais déjà avec elles depuis juillet et c’est venu confirmer ma place avec cette équipe-là. C’est avec cette équipe que je peux espérer atteindre les plus hauts niveaux maintenant», ajoute l’étudiante de secondaire 5 à l’École secondaire Antoine de Saint-Exupéry. «Je suis avec des filles qui ont beaucoup d’expérience alors c’est impressionnant. Ça devient des coéquipières et des gens que je côtoie tous les jours,  alors qui m’inspire, mais aussi qui m’aide à les voir aller et à essayer à devenir moi-même une meilleure personne en voyant ce qu’elles sont.»

L’athlète trifluvienne est maintenant la plus jeune (de 4 ans) membre de l’équipe canadienne.

«J’ai plusieurs objectifs dans la vie et être sur cette équipe en faisait partie. Je suis contente d’y être parce que ça va me permettre de m’améliorer et me développer en tant qu’athlète», ajoute-t-elle.

«Avec toutes les compétitions qui tombent, c’est dur de s’attendre à ce que nos objectifs soient réalisables. J’allais participer au Championnat du monde Junior en janvier, mais ça reste à voir si ça va être possible. En août prochain, il y aura les sélections olympiques. Je vais y participer et je vais avoir l’opportunité de me qualifier pour les prochains Jeux, mais j’ai beaucoup de chemin à faire d’ici là.»

Trois autres Trifluviens

Également de Trois-Rivières, Léa Chamberland-Dostie et Philippe Daudelin, deux autres excellents espoirs en patinage de vitesse, deviennent officiellement membres de l’équipe de développement, identifiés «Excellence».

De son côté, Mya Joly a été identifié «Relève» en vue de la prochaine saison.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires