Fight Night et MMA 3R lancent « Projet de La relève »

Photo de jcossette
Par jcossette
Fight Night et MMA 3R lancent « Projet de La relève »
Le tout nouveau projet a été mis sur pied par Fight Night, le défi du peuple, et par le Centre sportif Boxe MMA3R. (Photo : courtoisie)

Deux acteurs majeurs de la région se sont alliés dans un projet communautaire intitulé le Projet de La relève, s’adressant à tout le monde, homme ou femme, jeune ou âgé, soit. Déjà, deux jeunes de la région y ont adhéré et ils font preuve d’un comportement exemplaire depuis leur arrivée.

Le tout nouveau projet mis sur pied par Fight Night, le défi du peuple et le Centre sportif Boxe MMA3R permettra non seulement aux candidats de pratiquer leur sport avec des avantages comme une réduction du coût, mais aussi d’obtenir un accompagnement. 

« Nous essayons de prouver qu’il est possible d’améliorer sa vie avec de saines habitudes de vie, de la discipline et un bon réseau. Le processus dure de trois à six mois durant lesquels la recrue a la possibilité de développer un sentiment d’appartenance avec un groupe de sportif. Les jeunes seront suivis par des entraîneurs, mais également par une conseillère en psychologie. Ceux-ci aideront à l’atteinte des objectifs établis dans leur contrat d’engagement », peut-on lire via le communiqué officiel. 

« On a déjà deux jeunes qu’on entoure et ça se passe très bien », confie Maxime Sanon, copropriétaire du Centre sportif Boxe MMA3R. « On ne vise pas d’âge en particulier, mais ce sera principalement des adolescents qui ont des problèmes ou qui proviennent de quartiers défavorisés. On a une fille qui avait beaucoup de problèmes et depuis qu’elle pratique la boxe, elle fait vraiment preuve de discipline. On a vu dernièrement un triste évènement dans la boxe alors que Jeanette Zacarias Zapata a perdu la vie dans le ring. C’est désolant, mais sachez que la boxe a tué pas mal moins de monde qu’elle en a sauvé. »

Parmi les engagements du contrat, il y a une période d’entraînement en échange de leur aide lors de certaines journées. Ce contrat a pour objectif de leur permettre une autonomie financière afin de compenser les frais d’entraînement et de matériel y étant associé.

« C’est Benjamin Hamel-Théberge, chez Fight Night, qui nous est arrivé avec cette idée et on a vraiment embarqué là-dedans. On ne pourra peut-être pas chapeauter dix jeunes à la fois, mais le plus qu’on peut aider, le plus qu’on va le faire. On veut vraiment épauler ceux qui ont moins les moyens et ensuite, ce sera libre à eux de choisir s’ils veulent aller dans le volet compétitif. On ne décidera pas pour eux et surtout, on ne veut pas forcer quelqu’un à se battre », ajoute M. Sanon.

« Le programme comprend également un projet vidéo. Nous croyons qu’en aidant la nouvelle génération et en filmant leur cheminement personnel, nous pourrons partager les bienfaits du projet », ajoute la direction de Fight Night.

Rappelons que l’organisation Fight Night est connue pour ses événements de boxe amateur d’envergure professionnelle. De son côté, le Centre sportif Boxe MMA3R est quant à lui spécialisé dans l’enseignement des sports de combat tels la Boxe, le Muay Thaï, la Lutte et le Jiu-Jitsu. Leur mission est de partager la passion et la discipline nécessaire pour pratiquer son sport. 

Pour obtenir plus d’informations, adressez-vous au info@fightnight.co ou visitez la page Facebook Fight Night ou MMA3R.

 

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires