Fierté et dépassement au rendez-vous

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette

DÉTERMINATION. C’est le 4 octobre prochain que se réalisera l’ascension du mont Washington pour les onze personnes sélectionnées. Après plusieurs mois de préparation, il s’agit d’un évènement d’envergure pour ces athlètes aux prises avec une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA).

Au programme du 4 octobre prochain: l’ascension du mont Washington situé aux États-Unis.

«Le dépassement de soi est au coeur même de l’expérience que s’apprête à vivre un groupe de personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme», souligne Luc Belle-Isle, directeur général de la Fondation Le Parrainage.

«La Fondation a mis sur pied deux outils pour le mont Washington. Le site Web est facilement trouvable sur Google en y entrant »mont Washington Le Parrainage » et du site Web, vous pouvez faire un don en ligne avec l’onglet »Faire un don ». Vous pouvez encourager chaque équipe du Parrainage. Il s’agit d’une façon moderne et sécurisée d’amasser des fonds», ajoute-t-il.

Il est aussi possible de donner directement sur le site de don en ligne au www.jedonneenligne.org/leparrainnage.

«Nos onze athlètes vont faire partie des six équipes. Il y aura des employés du CRDITED, des gens du public et des gens de la Fondation Le Parrainage. Nos équipes, c’est pour mettre en valeur les réussites de ces personnes-là», explique Magalie Audet, membre du comité organisateur.

«Ça va requérir beaucoup de persévérance et du dépassement de soi. Nous avions certains critères de base lors de la sélection des participants, notamment qu’ils aient un bilan de santé positif, qu’ils soient capables de marcher au moins une heure à une vitesse normale, qu’ils soient capables de monter 100 marches d’escalier avec un sac à dos de 15 livres sur eux et qu’ils n’aient pas de problèmes aux genoux.»

«D’ailleurs, à cet effet, des stagiaires en kinésiologie rattachées au Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement de la Mauricie et du Centre-du-Québec (Institut universitaire) ont été mandatées pour les évaluer et établir un plan d’entraînement. Bien que la détermination et la volonté soient des qualificatifs importants recherchés chez nos athlètes, nous avons tous mis en place pour voir à ce qu’ils vivent une expérience sécuritaire, valorisante et positive», conclut-elle.

Les athlètes

Les personnes choisies sont Bruno Duplessis, Dominique Delagrave, Félix Aubé, Félix-Antoine Rheault, Frédérick Garceau, Jean-Maxime Connelly, Karl Bergeron, Kévin Lévesque St-Louis, Mathieu Turcot, Maxime Bergeron et William Bergeron.

Les six équipes devront amasser près de 3 000$, en plus de gravir cette montagne de 1916 mètres d’altitude. Notons qu’une activité grand public aura lieu le 20 septembre 2014 au mont Gleason, situé à Victoriaville, quelques semaines avant l’ascension du mont Washington, afin d’encourager les athlètes et mobiliser les équipes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de