Festival de l’Assomption: une programmation qui reflète les consultations

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Festival de l’Assomption: une programmation qui reflète les consultations

Le Festival de l’Assomption se tient du 7 au 15 août au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Pour cette édition, les dimensions spirituelle, religieuse, familiale et festive s’allient dans la programmation conçue en phase avec les consultations publiques réalisées, il y a quelques mois, auprès de la population au sujet du développement du Sanctuaire.

«Les nombreuses consultations faites dans le cadre du projet de développement du Sanctuaire nous indiquent que les visiteurs et pèlerins souhaitent retrouver une variété d’activités allant des spectacles, aux conférences et ateliers, à des moments d’intériorité et de silence permettant de vivre une spiritualité en cohérence avec le lieu. Et ce que nous leur offrons cette année», mentionne Mgr Pierre-Olivier Tremblay, évêque auxiliaire de Trois-Rivières et recteur du Sanctuaire.

Ainsi, la dimension culturelle du festival côtoie l’aspect plus religieux et spirituel qui lui est naturellement attribué. De grandes conférences mettant notamment de l’avant Céline Galipeau, Mgr Pierre-Olivier Tremblay et Guylain Prince proposeront des réflexions sur plusieurs enjeux contemporains.

L’événement s’inscrit sous la thématique «L’Avenir entre nos mains», un thème des plus actuels, souligne Yvana Labouba, directrice des communications et du marketing au Sanctuaire: «Le thème est toujours en lien avec ce que l’on vit, que l’on pense aux enjeux reliés à l’avenir des familles, des femmes, de la planète ou encre des sanctuaires dans un contexte de laïcité».

Ce thème était également l’occasion rêvée d’ouvrir encore davantage l’événement aux familles.

«On peut, entre autres, miser sur notre volet Cap-Jeunesse qui est plus dynamique que jamais. On a envie de mettre l’aspect familial de l’avant. On souhaite écouter les pèlerins comme les gens qui viennent pour la beauté du terrain ou pour profiter des jardins en famille», indique Marc-André Pelletier, coordonnateur – Communications et événements au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.

«Le Festival de l’Assomption fait une place à la famille et au citoyen moyen, en plus des pèlerins. Le projet de développement va amener ça aussi quand on regarde le résultat des consultations. Une fois le projet terminé, ça ne sera pas gênant de se comparer à d’autres religieux du monde. On sent que la religion est en mouvance depuis quelques années. Un tournant a déjà été amorcé», précise-t-il.

Les consultations ont d’ailleurs révélé que le premier motif de visite au Sanctuaire, ce sont les jardins. Elles ont aussi fait ressortir que les citoyens et les organismes demeurent attachés au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.

«Au-delà de l’aspect religieux et spirituel, le Sanctuaire est aussi riche d’une histoire et d’un patrimoine importants. En mettant la jeune clientèle en contact avec la proposition du Sanctuaire, ça perpétue toute la richesse du lieu. On veut devenir un sanctuaire pertinent pour le 21e siècle et apporter une contribution autour de nous. On vit aussi un défi de positionnement. Trois-Rivières doit trouver sa niche dans le réseau», note Mme Labouba.

***

Michaël, qui s’est fait connaître à La Voix, offrira un concert en formule intimiste.

La programmation en un coup d’œil

Concerts et spectacles

  • 9 août: QUARTOM, répertoire sacré
  • 10 août: Marie-Élaine Thibert chante Édith Piaf
  • 11 août: Paule Landry, chanson québécoise et française
  • 12 août: Michaël en formule intimiste
  • 13 août: l’ensemble Mémoires du cœur, célébration du passage du Pape Jean-Paul II au Sanctuaire il y a 35 ans
  • 14 août: Valérie Clio Nerestant, artiste haïtienne

 

Grandes conférences

  • 10 août: Céline Galipeau sur l’avenir et son vécu de journaliste et de femme du monde
  • 11 août: Guylain Prince parle de la Terre Sainte
  • 12 août: Duo «Bottes et vélo» sur son expérience des chemins de Compostelle
  • 14 août: Mgr Pierre-Olivier Tremblay sur l’avenir des sanctuaires dans un monde qui tend vers la laïcité

Les billets sont en vente au coût de 5 à 15$ à la réception du Sanctuaire, à la boutique, au Café le Pèlerin dans les pharmacies Jean Coutu du secteur Cap-de-la-Madeleine.

Pour la famille

  • 8 août: les pilotes du Grand Prix de Trois-Rivières participeront à la traditionnelle bénédiction des pilotes par Mgr Pierre-Olivier Tremblay
  • 11 août: zone familiale avec animation et jeux
  • Espace sourire familial pour les tout-petits animé par Cap-Jeunesse
  • Interprétation du Petit Prince par Cap-Jeunesse dans les Jardins du Sanctuaire
  • Salons des jeunes pour que la relève puisse se réunir et passer de bons moments d’intériorité ou de divertissement en communauté

Tout en spiritualité

Comme c’est la tradition, le Sanctuaire présentera une programmation étoffée aux pèlerins qui voudront célébrer leur foi. Les messes et les prédications, entre autres, prennent une place prépondérante, mais les pèlerins pourront également bénéficier d’un espace de méditation, d’un espace d’écoute, de séances de bienveillance yoga pour le corps et l’esprit, en plus des processions aux flambeaux.

La programmation complète est disponible au www.sanctuaire-ndc.ca.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de