Fermeture du Maquisart : Une lourde perte pour le milieu culturel et artistique mauricien

Par superadmin

Le Conseil de la Culture et des Communications de la Mauricie (CCCM) déplore vivement la fermeture de la salle de spectacle Le Maquisart. Cette institution de la rue des Forges de Trois-Rivières occupait une place importante dans la vie culturelle régionale. Sa disparition laisse un trou béant pour le secteur des arts de la scène en particulier pour le secteur de la musique émergente. Elle nous interpelle sur la viabilité des diffuseurs privés en région et sur notre volonté de soutenir la diversité de l’offre culturelle.

Depuis 1997, Le Maquisart a présenté de nombreux artistes émergents ainsi que des styles musicaux particuliers qui ne cadraient pas dans les programmations des autres diffuseurs régionaux supportés par des fonds publics. Avec la fermeture du Maquisart, il faut maintenant se demander de quelle manière et surtout où vont se produire ces artistes. Le Maquisart fut un véritable incubateur et un tremplin pour nombre d’artistes de la région.

La diffusion privée ?

Cette fermeture s’ajoute à celle de La Pierre Angulaire de Saint-Élie-de-Caxton au printemps dernier ainsi qu’à celle du Studio Ricard de Louiseville. Ces trois fermetures nous interpellent sur la viabilité des entreprises culturelles du secteur privé en région. Ces fermetures sont pour le public une perte nette en terme d’offre et de diversité culturelles et pour le milieu artistique un rétrécissement extrême des possibilités de se présenter sur une scène en région.

Une intervention rapide de Patrimoine Canada

Dans ce contexte, le CCCM réclame une intervention rapide de Patrimoine Canada afin de procéder à la mise aux normes de cette institution capitale pour la vie culturelle régionale. Pour maintenir la diversité de l’offre culturelle, le CCCM considère qu’il est maintenant impératif d’amorcer une réflexion sur la place de la diffusion privée en région. Éric Lord

Directeur général

Conseil de la Culture et des Communications de la Mauricie

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de