Studio de santé sans permis: Steevie Gym et son président déclarés coupables

JUSTICE. L’Office de la protection du consommateur a annoncé que Steevie Gym (9172-8295 Québec inc.) et son président, Steven Diamond, ont été déclarés coupables par le tribunal, le 10 novembre dernier, d’infractions à la Loi sur la protection du consommateur.

L’entreprise a été condamnée à verser des amendes totales de 7 514$ et son président, de 2 618$.

L’Office leur reprochait d’avoir, en septembre 2012, exploité un studio de santé (au 3195, rue Baillargeon, à Trois-Rivières) sans détenir le permis requis par la loi et d’avoir perçu le paiement de certains abonnés en un seul versement, alors que la loi impose le paiement en au moins deux versements sensiblement égaux.

Une protection efficace

La Loi sur la protection du consommateur prévoit qu’une entreprise qui exploite un studio de santé doit être titulaire d’un permis délivré par l’Office. Un cautionnement de 15 000 $ par établissement est exigé du titulaire du permis. Cette somme peut servir à indemniser les consommateurs en cas de fermeture d’un studio de santé.