Exporter l’approche Carpe Diem ailleurs au Québec

Exporter l’approche Carpe Diem ailleurs au Québec

Jean-Denis Girard, candidat du Parti libéral du Québec à Trois-Rivières.

Crédit photo : Photo Marie-Eve Alarie

ÉLECTIONS. Le candidat libéral à Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, souhaite exporter la philosophie et l’approche de Carpe Diem – Centre de ressources Alzheimer ailleurs au Québec afin d’influencer les pratiques dans les soins aux personnes souffrant de l’Alzheimer et placer la personne au cœur de l’organisation dans les services de santé.

«Je suis conscient des obstacles liés à l’adoption de nouveaux modèles de soin et je veux me faire l’allié de Carpe Diem. Je veux faire reconnaître la nécessité d’entreprendre des actions concrètes afin d’introduire plus largement de nouvelles approches créatives et innovantes pour intervenir auprès des personnes en perte d’autonomie cognitive», lance M. Girard.

S’il est réélu le premier octobre, le candidat soutient qu’il arrivera rapidement à obtenir un soutien pour permettre la réalisation du projet de l’organisme de construire une nouvelle maison à côté de l’actuelle bâtisse. D’ailleurs, la Société de l’habitation du Québec a confirmé la réservation de 32 places pour ce projet.

«L’approche Carpe Diem est reconnue et appuyée par des recherches scientifiques. Le nouveau projet nécessitera de mettre l’emphase sur la formation des stagiaires, des proches aidants et des employés de résidences pour aînés afin de favoriser l’approche Carpe Diem», ajoute M. Girard.

Poster un Commentaire

avatar