ET SI C’ÉTAIT MOI…Tous ensemble pour le proche aidant

Collaboration: Marie, membre de Parkinson Centre-du-Québec / Mauricie.
ET SI C’ÉTAIT MOI…Tous ensemble pour le proche aidant

Depuis l’annonce du diagnostic de la maladie de Parkinson, j’ai tout fait pour que mon conjoint ait l’opportunité de participer aux activités et services offerts par Parkinson Centre-du-Québec / Mauricie. C’est très important pour lui d’être actif dans son pouvoir d’agir. Comme nous habitons à 40 minutes des lieux d’exercices spécialement offerts aux personnes atteintes de Parkinson et aux proches aidants, je devais aller le mener. Je ne retournais pas à la maison, car c’était un va-et-vient inefficace. Je me disais que j’en profiterais pour faire des emplettes, prendre un café, etc. Cependant, je me rendais compte que j’avais vraiment besoin d’une pause et que ces moments étaient en fait de faux prétextes de repos… jusqu’au jour où en arrivant à la classe d’exercices, notre intervenante de Parkinson Centre-du-Québec / Mauricie me souhaite la bienvenue et que sans avertissement, j’éclate en sanglots. Après une intervention privée, celle-ci me rassure et me dit qu’il y a des solutions afin de me donner du répit. Tout ce qui me semblait insurmontable est devenu plus clair et surtout je pouvais maintenant gérer mon quotidien au lieu de le subir. Nous avons regardé ensemble ce qui pouvait se faire dans l’immédiat pour me donner un break et ce qui pourrait m’aider pour alléger le quotidien. Aujourd’hui, mon conjoint utilise un transport pour aller à la classe d’exercices adaptés et je reste à la maison pour prendre un peu de repos et un temps d’arrêt face à la maladie. Je commence à participer aux groupes d’entraide pour proches aidants, ce qui m’amène à changer ma vision face à la maladie de Parkinson. Je suis passée du statut de conjointe dépassée à celui de proche aidante organisée. La relation avec mon conjoint s’est améliorée. Depuis qu’il fait des activités seul, il est plus autonome. Aussi, comme nous ne sommes plus toujours ensemble, on a des choses à se raconter. Je sais que ce n’est pas facile de demander de l’aide, mais je n’hésite plus à parler de mes inquiétudes avec notre intervenant de Parkinson Centre-du-Québec / Mauricie avant qu’elles ne deviennent des problèmes semblant insurmontables. Juste se donner la permission de ventiler m’amène à trouver des solutions. Je suis chanceuse d’être entourée d’un réseau aussi riche qui va me permettre de continuer d’être une conjointe aimante et une proche aidante efficace.

 

Parkinson Centre‑du‑ Québec / Mauricie

819 693‑1287

www.avoscotes.ca

info@avoscotes.ca

 

Prochaine chronique: Un texte écrit par le Centre d’intervention budgétaire et sociale (CIBES)

Toutes les chroniques sont disponibles sur : Facebook/Association des cardiaques de la Mauricie

Chronique financée par :

L’Appui Mauricie

Proches Aidants Mauricie

INFO-AIDANT 1 855 852-7784,  www.lappui.org

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires