Entrevue «Vue sur»… Jean Brouillette!

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette

ENTREVUE. Jean Brouillette occupe le poste de coordonnateur de la Corporation du développement communautaire (CDC) des Chenaux. La CDC est un regroupement d’organisations communautaires et d’entreprises d’économie sociale pour les dix municipalités de la MRC des Chenaux. Ils regroupent des associations en santé et services sociaux et en défense de droit et cela signifie tout près de 25 groupes.

Le 27 mars prochain aura lieu le Gala Florilège. Voilà un moment charnière où seront reconnues les actions innovantes de l’organisme ou qui sont portées dans le cadre des missions des groupes du territoire. En tout, un hommage sera rendu envers une dizaine d’organisations.

La CDC, plus particulièrement Valérie Bureau, travaille sur un projet de répertoire de ressources de proximité. Elle se trouve en validation de ressources, tant au niveau commercial, industriel, qu’au niveau communautaire. Les gens pourront mieux comprendre les missions et faire les connaître. «Nous allons donc contribuer à lutter contre la perte de nos services de proximité, situation qui peut parfois se produire en milieu rural», explique M. Brouillette.

Il y aura promotion des emplois sur le territoire, notamment par de courtes vidéos promotionnelles qui seront réalisées pour la mise en valeur des différents emplois et de carrières qui peuvent exister en économie sociale et dans le milieu communautaire dans la MRC des Chenaux. «On vise à garder nos jeunes et leur montrer qu’il est possible de faire carrière dans notre milieu», ajoute-t-il.

Qu’est-ce qui vous rend le plus heureux? «Ma vie familiale et mon réseau social. Je suis très bien entouré. Ma famille et mes 3 filles, c’est ma fierté!»

Vos passe-temps favoris? «Jouer au hockey dans la ligue de garage du jeudi soir à Ste-Anne-de-la-Pérade. Je joue aussi de la musique avec deux amis pompiers dans un groupe que nous avons intitulé »No-Band », qui peut aussi se prononcer »n’aubaine » en français.» (Rires)

Avec qui prendriez-vous le café? «Je ne bois pas de café, mais je partagerais un thé vert avec Ace Frehley le guitariste de Kiss, Madonna ou Winston Churchill. Surtout, je prendrai bien un Martini brassé à la cuillère avec James Bond. Aux musiciens, je voudrais leur parler du nouveau groupe en émergence qu’est »No Band » et leur offrir de faire notre première partie.» (Rires)

Quel est votre péché mignon? «Le Baklava en bonne compagnie.»

Qu’est-ce qui vous indigne? «La pauvreté, surtout lorsque les enfants en font partie malgré eux. Je trouve ça dommage.»

Quelle est votre phobie? «Je n’ai aucune phobie.»

La première chose que vous changeriez si vous en aviez l’occasion? «Éliminer la pauvreté en général et offrir la santé à tout le monde, même si ça peut paraître cliché.»

Qu’est-ce qui vous a rendu le plus fier jusqu’ici dans votre vie? «Ma famille et mes 3 enfants.»

Côté cellulaire, êtes-vous iPhone ou BlackBerry? «Je résiste toujours! Je suis un modèle année 80! Toutefois, je possède un téléavertisseur en poche puisque je travaille à temps partiel comme pompier à Ste-Geneviève-de-Batiscan.»

Sucré ou salé? «Les deux! J’adore le chocolat à fleur de sel. (Rires)»

Été ou hiver? «La saison du moment présent est toujours ma saison préférée.»

Resto ou mangé chez soi? «Peu importe, pourvu que je sois en bonne compagnie.»

Campagne ou ville? «Je suis tatoué rurale.»

Québec ou Montréal? «Québec.»

Club Med ou voyage à sac à dos? «Au Québec, tente et sac à dos. Si je sors du Québec, je suis du genre Club Med.»

Livres pratiques ou romans? «J’adore la lecture! Présentement, je lis «Faut d’la fuite dans les idées!» de Marc Favreau.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de