Élections: les enjeux pour la ville de Trois-Rivières

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Élections: les enjeux pour la ville de Trois-Rivières
Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières (Photo : Marie-Eve Alarie)

Avec la campagne électorale qui est maintenant déclenchée, le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, entend porter plusieurs demandes à l’attention des candidats des circonscriptions de Trois-Rivières, de Berthier-Maskinongé et de Saint-Maurice – Champlain qui couvrent le territoire de la ville.

Le maire Lamarche cite notamment la réfection de la salle J.-Antonio-Thompson qui nécessitera de l’aide du fédéral.

«Du côté de l’île Saint-Quentin, le plan directeur sera bientôt dévoilé. Il comporte différentes options et on veut travailler avec les députés fédéraux pour aller chercher les meilleures options possibles, poursuit-il. Au niveau des infrastructures, les travaux d’aqueduc se mettront bientôt en branle, mais il faudra travailler sur les pavillons, les piscines, etc.»

M. Lamarche rappelle aussi que la Ville aura besoin d’argent du fédéral, notamment via le programme de taxe sur l’essence, pour effectuer des travaux sur les infrastructures d’égouts à Saint-Louis-de-France pour séparer les canalisations d’eau et d’égout.

Le dossier de l’aéroport représente un enjeu majeur pour la ville. Bien que de l’argent ait été octroyé pour aménager l’espace aéroportuaire, M. Lamarche soutient qu’il faut maintenant développer le concept. Un service de douanes est demandé depuis longtemps. Il espère aussi voir le prochain gouvernement accorder du soutien financier au Port de Trois-Rivières pour développer l’espace waterfront.

«Il y a encore du travail à faire également en ce qui concerne les chaires de recherches fédérales. Avec l’Université du Québec à Trois-Rivières, on travailler sur différents programmes pour créer un partenariat encore plus fort», ajoute le maire.

Ce dernier a déjà eu l’occasion de rencontrer plusieurs candidats des trois circonscriptions. «Que ce soit à Trois-Rivières, dans Saint-Maurice – Champlain ou dans Berthier-Maskinongé, on a la chance d’avoir des candidats de qualité. Pour plusieurs, il s’agit de candidats de prestige et de renom dans leur parti. Ce sera intéressant de voir comment se dessinera le portrait. Je vais suivre ça avec intérêt», conclut-il.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de