Éclore : quatre projets pour sensibiliser à la réduction des GES

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Éclore : quatre projets pour sensibiliser à la réduction des GES
Cindy Provencher, directrice de la Fondation Trois-Rivières durable, et Audrey Hébert-Auger, propriétaire de Santé en vrac et membre de la Caravane Philanthrope. (Photo : (Photo courtoisie - Fondation Trois-Rivières durable))

Quatre projets supplémentaires seront soutenus par Éclore Fonds environnement par le biais de son Programme de soutien à la sensibilisation à la réduction des gaz à effet de serre (GES).

La Caravane Philanthrope reçoit 14 950$ pour son projet Des p’tites vertes et des pas mûres, un projet d’éducation aux comportements écoresponsables visant le public des adolescents et des jeunes adultes âgés de 17 à 35 ans. Douze thématiques seront abordées par le moyen de capsules vidéo et de podcasts sur les médias sociaux.

« L’objectif est aussi que la relève ait accès à des trucs concrets de tous les jours pour réduire l’émission de gaz à effet de serre et réduire ses impacts sur l’environnement de façon globale », précise Audrey Hébert-Auger, de la Caravane Philanthrope.

De son côté, grâce à une aide financière de 31 100$, Roulons Vert souhaite sensibiliser les gens à des modes de déplacements alternatifs à l’auto solo à Trois-Rivières en 2021 et en 2022. Le projet Avançons, la suite prendra la forme d’une courte bande dessinée, de capsules vidéo et de publications sur les différents médias sociaux pour valoriser la marche, le vélo, le transport en commun, le covoiturage, l’autopartage et le télétravail.

L’événement électrisant dans le cadre des Rendez-vous Zéro a, pour sa part, reçu une subvention de 25 000$ pour l’année 2021. Le projet a pour but d’accélérer l’adoption des véhicules à émission zéro afin de réduire les GES, autant les voitures que les vélos.

L’événement visera à informer le public sur la réalité de ce type de véhicule afin de contribuer à l’électrification des transports et de réduire les GES.

« C’est dans les plans d’organiser un week-end spécial, lors de la fête du Travail, pour proposer des essais routiers de véhicules à émission zéro et de vélos électriques sur le circuit du Grand Prix de Trois-Rivières, explique Yves Beaudoin, bénévole impliqué au sein d’ÉcoMobile 3R qui On voudrait faire faire plus de 1000 essais routiers pour l’occasion. En même temps, nos partenaires vont sensibiliser les gens sur les bienfaits des véhicules à émission zéro. »

Enfin, le Comité de Solidarité Trois-Rivières a obtenu une subvention de 10 000$ pour poursuivre son projet Carbone Scol’ERE en 2021 et 2022. Le projet a pour but d’offrir des ateliers Carbone Scol’ERE aux élèves du deuxième cycle du primaire des écoles de Trois-Rivières. Ils sensibiliseront cinq classes par année pendant deux ans à différentes thématiques et les élèves prendront des engagements pour réduire leurs émissions de GES.

Anne-Julie Morasse, responsable de l’engagement et de la mobilisation du public CS3R, Valérie Delage, directrice CS3R, et Cindy Provencher, directrice de la Fondation Trois-Rivières durable.

Un engouement qui se confirme

Depuis le mois de février, Éclore a remis un total de 265 650$ à des organismes locaux pour la réalisation de dix projets totalisant près de 1,3 M$ en investissement.

« Pour le Programme de soutien à la sensibilisation à la réduction des gaz à effet de serre et nos autres programmes, on constate que l’engouement est très bon. Je reçois beaucoup d’appels en lien avec les programmes, affirme Madeleine Gélinas, chargée des programmes d’Éclore à la Fondation Trois-Rivières durable. Je demande toujours aux gens de me décrire leur projet et c’est toujours très innovant et original. C’est rare qu’il y a des projets qui ne sont pas dans l’axe du programme. »

« On voit à quel point le projet est éclaté. Des gens de toutes les provenances, que ce soit du communautaire, du culturel, du monde des sports ou encore des affaires, s’informent sur les programmes d’Éclore et déposent des projets. C’est ça qu’on envisageait pour le fonds. Voilà des réalisations concrètes dont je suis particulièrement fier », ajoute le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Depuis le début d’Éclore, des subventions ont été accordées à des projets en lien avec la conservation et la mise en valeur des milieux naturels, la réduction des gaz à effet de serre et le soutien d’une économie durable.

Sylvain Juteau, président ÉcoMobile 3R, Cindy Provencher, directrice Fondation Trois-Rivières durable, et Sébastien Pothier, trésorier ÉcoMobile 3R
André Lavoie, directeur général Roulons VERT, Camille Bussières-Hamel, conseillère en mobilité durable Roulons VERT, Line Héroux, conseillère en mobilité des aînés Roulons VERT, Glaurie Boulay-Haineault, responsable de la mobilisation Roulons VERT, et Cindy Provencher, directrice Fondation Trois-Rivières durable
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires