Du nouveau en Mauricie et sur la Rive-Sud!

Par Rédaction Hebdo Journal
Du nouveau en Mauricie et sur la Rive-Sud!
Dès le 29 juin, un trolley arpentera différents circuits touristiques de Bécancour (Photo : Emmanuelle LeBlond)

TOURISME. Ça bouge en Mauricie et sur la Rive-Sud durant la saison chaude! Dans ce cahier, nous nous sommes donné le défi de vous faire découvrir le côté étonnant de nos deux régions à travers ses attraits et ses activités. Par ailleurs, plusieurs nouveautés s’ajoutent à l’offre déjà existante. En voici un aperçu.

Ozias Leduc au temps du numérique

Quatre expériences numériques sont disponibles pour (re)découvrir les œuvres d’Ozias Leduc à l’intérieur des murs de l’église Notre-Dame-de-la-Présentation, à Shawinigan. Au programme: voyage surnaturel en 3D et en 360 degrés, visite commentée par l’assistante du peintre, murs extérieurs de l’église illuminés et habillés de musique et histoires de fantômes.

Dans les Bayous du Lac Saint-Pierre

En plus d’offrir de l’hébergement en camping ou chalet, un restaurant-bar, de la chasse et de la pêche, le Domaine du Lac Saint-Pierre offre également de faire un safari dans le bayou à la découverte d’une faune et d’une flore exceptionnelle et unique au Québec.

Du gin bercé par de la musique

La Distillerie du Quai devrait ouvrir ses portes au public prochainement. Située dans les locaux de l’ancienne caisse Desjardins du secteur Sainte-Angèle (Bécancour), cette distillerie offrira une visite guidée de ses installations et de son petit musée sur l’histoire du village. Leur particularité: le gin est bercé par le son de la musique pendant son passage dans l’alambic. D’ailleurs, un code QR menant vers une liste d’écoute accompagne chaque bouteille de gin qui en sort. Une salle de dégustation est aménagée sur place.

Du théâtre d’été au Belcourt

Avec la fermeture du Théâtre du Coq, c’est le Théâtre Belcourt, à Baie-du-Febvre, qui relance le théâtre d’été. La comédie «C’est devenu gros», une production de la compagnie Tire-toi une bûche, relate l’histoire de Nathalie et Stéphane qui attendent la venue de leur premier enfant. Le public les suivra à travers la première échographie, les différents examens, le choix difficile de la marraine, les cadeaux trop à l´avance, la recherche du prénom parfait, les moments de déprime, les «supposés» bons conseils et les avertissements qui fusent de partout. Les représentations auront lieu du 4 juillet au 3 août.

Trois-Rivières vibre au souvenir de Woodstock

Miriam Baghdassarian, Pascal Dufour et Rick Hughes, d’American Story Show: les années Woodstock

La Salle J.-Antonio-Thompson accueille, pour sa part, American Story 2 – Les années Woodstock à compter du 1er août. Le spectacle retrace les moments phares du rassemblement qui a transformé le visage du rock’n Roll. Avec quelques incursions dans les éditions 1994 et 1999 de l’évènement, le spectacle dépeint non seulement l’histoire d’un festival, mais celui d’une génération musicale. On y entendra des airs de  Richie Havens à Janis Joplin en passant par Crosby Stills and Nash et de Metallica.

Femmes de papier

Le musée Boréalis, à Trois-Rivières, propose une incursion dans le quotidien de femmes issues de l’industrie papetière. Qu’elles soient mères au foyer, cuisinières de chantier ou opératrices de machine à papier, leurs histoires de vie repoussent les préjugés.

Un paintball attendu

Les projets étaient dans les airs depuis plusieurs années et c’est cet été que ça commence: il y aura maintenant du paintball à Saint-Célestin, sur le site de SC Performance Karting. «Le site a été agrandi expressément pour pouvoir accueillir du paintball. C’est le seul sur le territoire de Nicolet-Yamaska. C’est un bel ajout à l’offre du territoire», commente Frédéricke Gervais, coordonnatrice aux services touristiques de Tourisme Nicolet-Yamaska.

Un trolley emblématique

Tous les samedi et dimanche, du 29 juin au 1er septembre, un trolley arpentera différents circuits touristiques pour faire découvrir les attraits de Bécancour.  «On voulait donner un cachet particulier à notre esprit touristique, une façon de se distinguer et une couleur particulière. Rares sont les villes qui possèdent un trolley. Ça nous permet de nous distinguer et c’est une belle entrée dans la MRC», souligne Marie-Michelle Barrette, directrice des communications – Tourisme à la MRC de Bécancour. L’embarquement se fait au Quai de Sainte-Angèle à 10h30 et 13h30.

Un voyage en mer à la salle Francis-Brisson

Après l’adaptation d’Antarctique solo, c’est au tour de l’aventure en mer de Mylène Paquette à être portée au théâtre à la maison de la culture Francis-Brisson. Jouée par la comédienne Tammy Verge, les spectateurs découvriront une Mylène Paquette exceptionnellement bien interprétée qui se livre sans pudeur, sans faux-fuyant, du 4 juillet au 17 août.

Des poissons géants au Quai de Sainte-Angèle

Tout l’été durant, on pourra dire que l’on a vu un esturgeon de 6,5 pieds ou encore une perchaude de 4 pieds au quai de Sainte-Angèle sans même exagérer! C’est que l’artiste bécancouroise Joanie Pépin y expose cinq sculptures en aluminium représentant autant de poissons suspendus aux lampadaires du quai. À l’esturgeon et à la perchaude s’ajoutent un doré de 5,5 pieds, ainsi qu’un achigan et une barbotte de 4 pieds. Pourquoi ne pas profiter de cette ballade pour ensuite profiter des spectacles et activités de Quai en fête sous le chapiteau!

Les chevaux en vedette

C’est le premier été d’activité du Complexe Équestre Bécancour. En plus des compétitions équestres auxquelles il est possible d’assister, le Complexe accueille le Carrousel de la GRC ce mercredi 19 juin.

Du nouveau au musée

Au Musée des Abénakis, on fait place à «L’Indien au-delà d’Hollywood», une exposition sur l’image des autochtones dans la culture populaire dès le 29 juin. Au Musée des cultures du monde, on présente «Maudite boisson». L’exposition fait découvrir différents facettes de la consommation d’alcool au Québec en mettant en lumière la dualité qui entoure ce geste éminemment social. À la salle Joseph-Ovide-Rousseau de l’hôtel de ville de Nicolet, les visiteurs pourront découvrir les photographies à thématique agricole de l’artiste nicolétaine Éléna Marsolais. Du côté de la Maison et atelier Rodolphe-Duguay, on propose «L’Ermitage, dans l’intimité de Rodolphe Duguay».

Le kit du parfait touriste!

Pour célébrer les 20 ans de Tourisme Centre-du-Québec, Tourisme Nicolet-Yamaska distribue le kit du parfait touriste. Ce kit inclut le guide touristique officiel du Centre-du-Québec, un jeu de cartes pour prendre du temps en famille, un sachet de canneberges séchées, des bonbons à l’érable et cinq coupons échangeables permettant d’aller récupérer un petit cadeau ou rabais dans un attrait de la région. Une journée portes ouvertes se tiendra aussi le 21 juin au bureau d’information touristique.

(En collaboration avec Tourisme Mauricie)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de