Du bouche à oreille qui fait du bien au cœur!

Un texte écrit par l’Association des cardiaques de la Mauricie.
Du bouche à oreille qui fait du bien au cœur!

Ma femme Nathalie a toujours été très sportive. C’est le genre de personne qui s’entraîne tous les jours et qui participe à plusieurs marathons. De mon côté, je suis plutôt quelqu’un de sédentaire. C’est Nathalie qui m’invitait toujours à aller marcher pour que je bouge un peu. Au début de l’automne, Nathalie a décidé de prendre sa retraite. À peine une semaine plus tard, nous nous sommes retrouvés à l’urgence, elle avait fait une crise cardiaque. Je ne comprenais pas comment une personne ayant toujours fait attention à sa santé pouvait faire une crise cardiaque. À l’hôpital, je n’arrêtais pas de me répéter que c’est moi qui devrais être à sa place.

Lorsque nous sommes revenus à la maison suite à son opération, j’ai tout mis en place pour le rétablissement de Nathalie. J’ai programmé des alarmes sur mon cellulaire pour les nouveaux médicaments qu’elle avait à prendre, j’ai cuisiné en m’assurant de suivre les conseils donnés par la nutritionniste, etc. Je l’invitais aussi souvent à marcher pour graduellement reprendre une vie active comme l’avait conseillé le cardiologue, mais chaque fois Nathalie refusait catégoriquement en disant qu’elle ne voulait pas refaire une crise cardiaque. Je comprenais la crainte de ma femme et n’insistais pas trop. Pour éviter que ma femme se fatigue, c’est moi qui m’occupais de toutes les tâches de la maison. De plus, chaque soir, je faisais des recherches sur les manières de prévenir une autre crise cardiaque. Cependant, dès que j’en parlais avec Nathalie, celle-ci me disait : « Ce n’est pas toi qui vas me dire quoi faire, tu n’es pas un professionnel que je sache. » Je ne savais plus comment m’y prendre pour aider ma femme et j’étais de plus en plus épuisé.

En parlant au téléphone avec mon frère qui a lui aussi des problèmes cardiaques, il m’a nommé que ce qui lui a vraiment aidé à se reprendre en main, c’est de devenir membre à l’Association des cardiaques de la Mauricie. Dès son adhésion, il a pu rencontrer une kinésiologue pour avoir une évaluation de sa condition physique et un programme d’entraînement personnalisé. Encouragé, j’en ai discuté avec Nathalie qui a d’abord montré beaucoup de réticences, mais qui a finalement accepté de prendre un premier rendez-vous.

Cela fait maintenant trois fois que Nathalie rencontre la kinésiologue et je vois déjà une différence dans son regard. Elle semble encouragée à faire des efforts pour se reprendre en main et propose de reprendre en charge certaines tâches à la maison pour être plus active. Cela n’est qu’un début, mais je suis déjà plus optimiste face à ce que l’avenir nous réserve.

Claude

Tél.: 819 373-3722

Site web: www.assocdescardiaques.com

Courriel: info@assocdescardiaques.com

Facebook : https://www.facebook.com/assocdescardiaques

 

Prochaine chronique : Un texte écrit par le service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA).

Toutes les chroniques sont disponibles sur Facebook : https://www.facebook.com/assocdescardiaques/

Chronique financée par : l’Appui Mauricie, Les proches aidants et INFO-AIDANT 1 855 852-7784 / www.lappui.org

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires