Dossier PME: «Le commerce au détail change et les acheteurs aussi»

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Dossier PME: «Le commerce au détail change et les acheteurs aussi»
Francois Dugal

ACHAT EN LIGNE. Lancée depuis seulement quelques semaines, la boutique d’accessoires pour hommes PhilippeWatson fait ses premiers pas dans un marché en développement au Québec : celui de l’achat en ligne.

Fondée à Trois-Rivières, la boutique est 100% en ligne. Le propriétaire, Francois Dugal, y voit là plusieurs avantages.

«Je n’ai pas besoin de local et je n’ai pas de limite pour les heures d’ouverture. Je suis ouvert 24 heures sur 24 et je peux traiter des commandes à n’importe quelle heure», mentionne-t-il.

«Le commerce électronique nécessite beaucoup d’investissement de soi, mais on doit s’adapter, ajoute M. Dugal. Le commerce au détail change et les acheteurs aussi. Malgré l’absence de murs et de cadres, il est possible d’offrir une expérience client qui se distingue.»

Bien que la boutique ne soit virtuellement ouverte que depuis quelques semaines, M. Dugal s’étonne de l’engouement démontré par les consommateurs. Des clients des quatre coins du Québec, d’Ottawa et de Toronto ont passé leur commande en ligne.

Selon lui, le succès réside dans l’expérience que le client a lors de la réception de son produit et du service après-vente.

«L’acheteur s’attend maintenant à recevoir son produit dans une boîte soignée comme s’il venait de passer en boutique. La mise en marché est la clé du succès. Comme je fais tout moi-même, je contrôle entièrement la qualité de mon produit.»

Pour en savoir plus : www.philippe-watson.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de