Direction Tokyo pour Mathieu Pelletier

Photo de jcossette
Par jcossette
Direction Tokyo pour Mathieu Pelletier
Mathieu Pelletier accompagnera les athlètes canadiens aux Jeux olympiques de Tokyo. (Photo : courtoisie)

Mathieu Pelletier en a parcouru du chemin en tant qu’entraîneur de canoë-kayak et le fruit de ses efforts est récompensé. En effet, il accompagne les athlètes canadiens aux Jeux olympiques de Tokyo.

« La dernière année et demie a été assez mouvementée, lance-t-il. Mon parcours est assez spécial. J’ai appliqué à Canoë Kayak Canada pour être entraîneur-adjoint et donc, pour aider l’entraîneur sur l’équipe de développement. Avec l’arrivée de la COVID-19, je n’ai pas vraiment pu travailler à ce niveau-là parce que les entraînements ont été au ralenti jusqu’à l’hiver. »

« Ensuite, l’entraîneur-chef a confié qu’il ne pouvait plus revenir avec l’équipe, alors j’ai hérité du poste. À la base, ce n’était pas mon plan de carrière, mais j’ai toujours eu de l’intérêt pour ça. Les astres se sont vraiment alignés et tout s’est bousculé très vite. »

Quelques semaines plus tard, le Canada voyait 16 de ses athlètes être sélectionnés pour Tokyo, dont Andréanne Langlois, Laurence Vincent-Lapointe, Vincent Jourdenais et Mathieu St-Pierre, tous du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières (CKTR).

« Ça va être très intéressant pour la région. Laurence Vincent-Lapointe a de très bonnes chances de médailles et s’est entrainée très fort. Elle est toujours restée en contact et a montré une grande motivation. Je ne peux pas prédire si nos autres athlètes ont des chances de médailles assurées, mais ils seront extrêmement compétitifs. Dans le cas de Vincent et d’Andréanne, l’objectif est de faire la finale, ce qui les conduirait dans le Top-8 mondial. »

Du côté du CKTR, ce sont des années de succès qui se poursuivent, en passant par les Carl Beaumier, Dave Frost et Richard Dober Jr, jusqu’aux Beauchesne-Sévigny.

« Le succès engendre le succès, explique le Trifluvien. Les plus vieux ont montré la voie aux plus jeunes qui, eux, suivent la trace. Ils continuent cette tradition de succès. Il y a toujours eu un esprit de famille au club qui en a toujours fait sa renommée. Il y a toujours eu une bonne coopération et une bonne communication, en plus d’un bon transfert de compétences entre les athlètes. »

De son côté, l’entraîneur d’expérience entend profiter pleinement de son passage aux Jeux olympiques.

« J’ai encore de la difficulté à le réaliser. C’est excitant, même ça va être différent de ce que les gens vivent d’habitude. On ne pourra pas profiter des jeux à leur grandeur (sans famille et spectateur), mais reste que j’ai hâte d’être là et de côtoyer les athlètes », témoigne-t-il.

« Je ne sais pas non plus si je vais pouvoir revivre cette expérience. Nos contrats fonctionnent par cycle olympique. Je reçois souvent des commentaires positifs alors j’espère bien pouvoir poursuivre l’aventure encore longtemps », conclut-il.

Les Jeux olympiques se dérouleront du 23 juillet au 8 août.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires