Des sourires et du plaisir à l’événement Des filles qui bougent

Par Emmanuelle LeBlond
Des sourires et du plaisir à l’événement Des filles qui bougent
Les participantes de l'événement Des filles qui bougent, le jeudi 6 juin au parc Rosemont.

C’est sous un soleil éclatant que 300 filles du primaire se sont réunies pour participer à la première édition de l’événement Des filles qui bougent au parc Rosemont. Les élèves ont célébré le plaisir de bouger à travers plusieurs activités sportives. Sourires, complicité et fierté étaient au rendez-vous.

Les participantes ont présenté une routine de danse afin de donner le ton à la journée. Au signal de départ, les filles se sont dirigées avec enthousiasme vers les différentes stations, animées par des bénévoles.

Trois blocs figuraient à la programmation de l’avant-midi. « Il y a un volet artistique qui comprend du yoga et du cheerleading. Nous avons un autre volet qui est plus ludique où on fait des jeux. Finalement, il y a un volet qui est dépassement de soi avec des intervalles Tabata et un mini crossfit », explique l’une des organisatrices de l’événement, Isabelle Stoycheff.

Alexandra Lemay, une élève de l’école l’Académie Sportive, est interceptée entre deux activités. Sa bonne humeur est contagieuse. « J’ai vraiment hâte de continuer à faire les activités, s’exclame-t-elle. C’est le fun pour moi de bouger avec mes amies. »

En après-midi, une démonstration de cheerleading et des ateliers étaient prévus au grand bonheur des élèves. La journée s’est terminée par une remise de médailles de participation.

Les filles sont très fières de recevoir une telle reconnaissance, car pour certaines, c’est la première fois qu’elles reçoivent une médaille, souligne Mme Stoycheff.

Bouger pendant toute l’année

Au courant de l’année, les huit écoles participantes de la Commision scolaire du Chemin-du-Roy ont organisé une série d’activités afin d’inviter les filles à faire du sport dans un contexte convivial et participatif.

« Les filles ont fait plusieurs activités », soutient Isabelle Stoycheff, directrice adjointe aux services éducatifs du Chemin du Roy. Notamment, les participantes ont autant fait de la Zumba, de la course, des chorégraphies de danse que des activités particulières comme du Pound. « C’était un regroupement et les filles étaient au rendez-vous. On était vraiment surprise », assure-t-elle.

L’organisatrice explique que certaines participantes ont développé un intérêt à l’activité physique grâce au caractère exclusif et « non compétitif » de l’événement.

Mme Stoycheff espère que cette habitude soit ancrée à travers les années: « On souhaite que ça donne le goût aux filles de 6e année de poursuivre au secondaire et faire le cheminement. On veut que ça leur donne envie de faire du sport. »

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de