Des réaménagements majeurs à venir à l’île Saint-Quentin

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Des réaménagements majeurs à venir à l’île Saint-Quentin
Pierre-Luc Fortin, président du conseil d’administration de la Corporation de développement de l’île Saint-Quentin et conseiller municipal, et à l’arrière: Marc-André Grondin, chef du service planification et programmes à la Ville de Trois-Rivières, Stéphane Lamothe, directeur général de l’île Saint-Quentin, et le maire Jean Lamarche. (Photo : Marie-Eve Alarie)

L’île Saint-Quentin aura droit à une cure de rajeunissement au cours des prochaines années. En ce sens, le plan directeur de l’île propose une série de 42 actions à poser pour optimiser le développement du parc de l’île Saint-Quentin durant les 15 prochaines années.

Parmi les principales actions du plan, il est question de la réfection du Pavillon des baigneurs, de la rénovation du pavillon Jacques-Cartier, du réaménagement de la plage et des berges ainsi que de la passerelle, la consolidation et le réaménagement du réseau des sentiers et de l’aménagement d’une agora.

«On va vers du développement durable. On a travaillé très fort avec de nombreux partenaires sur ce plan. Suite à la restructuration faite il y a quelques années, on voit que les gens reprennent de l’intérêt face à l’île et y reviennent. Ce plan directeur s’avère aussi un outil extraordinaire pour aller chercher des subventions, comme pour la passerelle», indique Pierre-Luc Fortin, président du conseil d’administration de la Corporation de développement de l’île Saint-Quentin et conseiller municipal du district des Estacades.

L’un des objectifs est aussi de se doter d’un pavillon d’accueil digne de ce nom près de la Forge de la Salamandre. Ce lieu d’accueil serait aussi un lieu d’interprétation.

Le développement de l’île jusqu’en 2035 s’articulera autour de quatre axes, soit le loisir et tourisme, l’environnement, le social et la culture.

La marina est également un partenaire du plan directeur de l’île. «Nous avons fixé des règles d’un commun accord. Par exemple, de revoir l’entreposage des bateaux, ainsi que ce qui touche au fonctionnement et au partenariat entre la marina et l’île Saint-Quentin», précise le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Vers un nouveau modèle de tarification

Le plan directeur fait place à la modification du modèle de tarification actuel de l’île Saint-Quentin. Alors que l’on doit présentement débourser un montant pour chaque voiture et chaque visiteur, la Corporation de développement de l’île Saint-Quentin évalue la possibilité de n’émettre qu’un tarif pour le stationnement des voitures, peu importe le nombre de personnes qui s’y trouvent, dans le but d’encourager les modes de déplacement plus durable.

«La tarification est un outil qui sert à réinvestir dans l’île pour l’entretien, la sécurité et l’offre de meilleurs services. L’île Saint-Quentin est un milieu naturel exceptionnel. Il faut la préserver. La tarification peut devenir un moyen pour y arriver», souligne Pierre-Luc Fortin.

Par exemple, des bornes de parcomètre qui permettraient de moduler le tarif selon les aires de stationnement, des moments de la journée, de la semaine ou de l’année pourraient être installées.

L’utilisation du transport en commun de la Société de transport de Trois-Rivières (STTR) serait encouragée. D’ailleurs, une somme pouvant s’élever jusqu’à 500 000$  serait consacrée à la mise en place des infrastructures nécessaires au pôle d’accueil pour permettre de recevoir l’offre de transport collectif. On parle notamment d’une aire de virage, d’aires d’attente conviviales, d’un abribus et d’une signalisation et un éclairage adéquats pour assurer la sécurité de tous.

Également, des navettes électriques pourront transporter les visiteurs entre les différents pôles et principaux bâtiments du parc. L’objectif de ces navettes électriques, prévues dans un horizon de 9 à 15 ans, est aussi d’assurer la connectivité avec le service de transport collectif de la STTR.

À plus court terme, des supports à vélo seront installés dans les aires de stationnement, près des accès des principaux bâtiments et à certains lieux stratégiques. Une station de réparation de vélos sera aussi implantée. Cette initiative est motivée par les résultats du sondage mené auprès de la population en 2018. Au total, 16% des répondants affirment se déplacer à vélo pour se rendre au parc de l’île Saint-Quentin.

***

Fermée pour l’hiver

Afin de mettre en branle et de réaliser les travaux d’égout et d’aqueduc sur l’île Saint-Quentin, l’île sera fermée du 6 janvier jusqu’à la fin du mois de mai.

«Ces travaux représentent les piliers de base pour tout le développement à venir. Cela nécessite d’impacter l’île Saint-Quentin pendant quelques mois», précise le maire Jean Lamarche en précisant que des efforts seront faits pour mettre de l’avant les 30 patinoires extérieures de la ville et les autres activités hivernales offertes sur le territoire.

Des travaux doivent être effectués en hiver puisque la nappe phréatique est très haute. Le tout a été pensé afin de ne pas perturber les activités estivales de l’île, également. Ces travaux seront réalisés au coût de 7,1 M$.

C’est le plus gros chantier de l’année 2020 à l’île Saint-Quentin. Ensuite, on s’attaquera à la reconstruction du Pavillon des baigneurs qui sera déménagé plus près du stationnement.

«Le pavillon tel qu’on le connaît sera démoli. Il se retrouvera plus proche de la zone d’accueil et du stationnement. Les gens qui s’y baigneront auront une vue sur le fleuve. Ce sera plus agréable comme expérience, explique M. Fortin. On y aménagera aussi un deuxième étage qui permettra de regrouper les bureaux administratifs, ce qui libérera le pavillon Richelieu.»

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
trackback

[…] Rappelons que cet important chantier consiste en la construction des infrastructures d’eau potable et d’égout en prévision des aménagements projetés dans le Plan d’aménagement du Parc de l’île Saint-Quentin. […]