Des Railers plus opportunistes ont raison des Lions

Photo de jcossette
Par jcossette
Des Railers plus opportunistes ont raison des Lions
Ken Appleby s’est montré intraitable tout au long de la soirée. (Photo : Jonathan Cossette - Hebdo Journal)

Les Lions de Trois-Rivières étaient de retour à domicile pour y amorcer une série de trois rencontres face aux Railers de Worcester, affilié aux Islanders de New York (LNH). Contrairement aux locaux, la formation américaine a su profiter de ses occasions de marquer, en route vers une victoire de 6 à 2.

Pas moins de 2843 spectateurs ont assisté à cette rencontre.

Les Railers n’ont pas perdu à prendre l’assaut de la zone des Lions. Après deux bonnes chances ratées dans l’enclave, ils ont joué de chance alors que la passe de Paul Thompson dirigée devant le filet de Philippe Desrosiers a touché un patin pour se retrouver derrière la ligne des buts.

Les locaux ont ensuite tenté d’assurer la réplique, mais ils ont manqué quelques chances en or, notamment à la suite de deux bons arrêts du gardien Ken Appleby, qui compte trois matchs dans la Ligue nationale de hockey (LNH) avec les Devils du New Jersey.

Scène un peu gênante en zone défensive par la suite pour Trois-Rivières alors que les Railers se sont amenés à deux contre un. Nic Pierog a opté pour le tir que Desrosiers a repoussé du bloqueur, mais personne ne s’est occupé du retour. Karl Boudrias a remis le disque à ce même Pierog, oublié à la gauche de Desrosiers, qui allait marquer un but facile pour porter le pointage à 2 à 0.

Outre deux jeux en zone défensive, les hommes d’Éric Bélanger ont connu une bonne période dans l’ensemble, dominant 14 à 7 au chapitre des tirs au but.

La mauvaise couverture défensive a continué de faire des siennes en milieu de deuxième période. Nic Pierog a sorti la rondelle du coin pour la diriger devant le filet. Cette dernière a bifurqué sur le défenseur devant le filet pour aboutir sur le bâton de Drew Callin qui portait le pontage à 3 à 0.

Thompson a ensuite obtenu un lancer de pénalité avec un peu plus de 5 minutes à faire en deuxième période, mais il a tiré hors cible. Or, sur la mise au jeu suivant cette séquence, Blake Christensen a sauté sur une rondelle libre pour tirer vers le filet, ce qui allait à la fois battre Desrosiers, et à la fois le chasser du match pour faire place à Carmine-Anthony Pagliarulo.

Le gardien du Climatisation Cloutier de Trois-Rivières, dans la Ligue de hockey Senior AAA du Québec, a rapidement été testé sur une échappée des Railers, mais il a réalisé l’arrêt. Ce fut payant puisque quelques secondes plus tard, Olivier Archambault redirigeait le lancer d’Alexander Perron-Fontaine derrière Appleby, avec une seconde à écouler à l’engagement.

Les Lions ont de nouveau obtenu de bonnes chances en troisième période, mais soit ils manquaient le filet, soit Appleby avait réponse à tout. À mi-chemin de la période, le capitaine Cédric Montminy a été chassé du match pour assaut. Sur cette supériorité numérique de cinq minutes, Félix Bibeau y est allé d’un tir parfait dans la lucarne pour battre Pagliarulo.

Bibeau a inscrit son deuxième but de la rencontre, en fin de match, dans un filet désert. Quelques instants plus tard, Justin Ducharme allait marquer au grand plaisir des partisans.

Appleby, qui s’est montré intraitable tout au long du match, a terminé sa soirée de travail avec 47 arrêts.

D’abord questionné à savoir comment on peut expliquer un tel scénario ce soir, l’entraîneur-chef Éric Bélanger a lancé: «Je pense que vous allez devoir poser la question aux joueurs! Ils ont peut-être les réponses?»

«On a fait une longue séance vidéo encore hier et on dirait que ça n’a pas servi. On a trop de passagers et trop de joueurs qui n’achètent pas le plan. Je me demande vraiment combien de gars sont ici pour les bonnes raisons et combien ralentissent le groupe. C’est la façon dont on réagit aussi qui m’agace. On a fait du vidéo, on leur montre des solutions et des idées, et on revient ce soir avec les mêmes stupides erreurs. Ce n’est pas normal, rendu à un tel niveau, de répéter, répéter et encore répéter.»

De son côté, le gardien Pagliarulo s’est dit excité d’être avec les Lions et content d’avoir brisé la glace ce soir, même si ce n’était pas la situation qu’il avait imaginée pour faire ses débuts professionnels.

«Ce genre de défaite est inacceptable et nous allons devoir nous regarder dans le miroir», a pour sa part témoigné le vétéran défenseur, Mathieu Brodeur. «C’est notre jeu en overall qui fait défaut et chaque individu devra en donner plus.»

Les Lions et les Railers prendront la route de Worcester pour se disputer deux autres duels, soir vendredi et samedi. Le prochain match local aura lieu le mercredi 24 novembre face aux Royals de Reading.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Yves
Yves
20 jours

Au moins, il y a la volonté de certains joueurs et du coach d’effectuer des changements