Des marchés publics ponctuels et de proximité, souhaite Lord

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Des marchés publics ponctuels et de proximité, souhaite Lord
Éric Lord, candidat à la mairie de Trois-Rivières (Photo : Jonathan Cossette)

Éric Lord, candidat à la mairie de Trois-Rivières, souhaite travailler avec le Regroupement des marchés publics de la Mauricie et les producteurs agricoles afin d’implanter un réseau de marchés publics dans les différents secteurs de la ville.

«Ce n’est pas possible d’implanter un grand marché public à Trois-Rivières avec une infrastructure comme celle du Marché Godefroy de l’autre côté du pont. J’imagine plutôt des petits marchés publics, dans les différents secteurs de la ville. Il faut en faire des événements festifs et agroalimentaires. Ça favorise la vie de quartier et ça anime l’ensemble de la ville, pas juste un secteur», souligne M. Lord.

Le projet de marchés publics ponctuels s’insérerait dans un réseau établi de cinq marchés en Mauricie: Saint-Élie-de-Caxton, Saint-Narcisse, Shawinigan, Yamachiche et Trois-Rivières, avec le nouveau marché au Musée POP.

«Les marchés publics de proximité favorisent les circuits courts de consommation, dynamisent la communauté sur l’ensemble du territoire, renforcent le sentiment d’appartenance et le tissu social. Ces marchés seraient l’occasion de présenter des événements artistiques et culturels rassembleurs dans un esprit festif et familial. Ça ne demande pas d’investissement majeur, puisqu’on dispose déjà d’un réseau de parcs où ces marchés pourraient être tenus», plaide le candidat à la mairie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de