Des chats de la SPA Mauricie chez Mondou à Saint-Jérôme

Par Rédaction Hebdo Journal
Des chats de la SPA Mauricie chez Mondou à Saint-Jérôme
Sarah-Lise Hamel, directrice générale adjointe à la SPA Mauricie, Marco Champagne, directeur général de la SPA Mauricie, Jules Legault et Nicolas Legault, membres de la famille propriétaire de Mondou, et Mme Marie-Ève Pelletier, partenaire développement des d’affaires de Mondou. (Photo : courtoisie)

La Société protectrice des animaux (SPA) de la Mauricie s’est alliée avec Mondou pour ouvrir la toute première Zone d’adoption pour chats adultes de la SPA Mauricie dans la succursale Mondou de Saint-Jérôme.

En tant que partenaire exclusif,  on y retrouvera uniquement des chats de refuges qui auront étés stérilisés, micropuçés, vaccinés et vermifugés par l’équipe de professionnels de la SPA Mauricie.

«Cette initiative s’inscrit dans la mission de la SPA Mauricie de faire adopter de façon responsable un plus grand nombre d’animaux possible, pour contrer la surpopulation féline au Québec», soutient Marco Champagne, directeur général de la SPA Mauricie.

Les visiteurs du Mondou de Saint-Jérôme peuvent y côtoyer une douzaine de chats de la SPA Mauricie en liberté dans un espace conçu sur mesure pour eux. En attendant leur famille d’adoption, ces rescapés vivront des jours heureux dans un vaste condo de 320 pi2 aménagé sur deux étages, en plus d’être traités par les employés de Mondou qui ont été formés auprès de l’équipe d’adoption de la SPA Mauricie.

La nouvelle famille transige avec la SPA Mauricie, par l’intermédiaire de la Zone d’adoption de Saint-Jérôme et 100 % des revenus reviennent à la SPA Mauricie.

Les familles qui désirent y adopter un chat seront invitées à rencontrer une conseillère à l’adoption qui les dirigera vers le bon pensionnaire afin que ce soit une adoption réussie.

La SPA Mauricie compte développer des partenariats au Québec avec d’autres refuges pour l’approvisionnement des chats et un premier partenariat a été conclu avec la SPCA Lanaudière Basses-Laurentides.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de