Des boucles au profit d’Opération Enfant Soleil

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Des boucles au profit d’Opération Enfant Soleil

COMMUNAUTÉ. Il y a huit mois, Mylène Plante et Jessie Heatcoat lançaient leur «microentreprise» sans attentes particulières. Les deux cousines souhaitaient simplement se faire plaisir en dessinant et en confectionnant des boucles et des accessoires pour les cheveux des fillettes.

Les mamans de trois jeunes filles au total ont démarré une page Facebook pour présenter leurs réalisations. Peu à peu, leur projet a pris de l’ampleur. Encouragées, elles ont décidé de se présenter cet automne comme exposantes à divers salons de Noël dans la région. Leur prochaine apparition aura lieu au Marché de Noël de Yamachiche, ce dimanche 2 décembre. 

Elles espèrent réussir à faire fondre le cœur d’autres mamans et de grands-mamans avec leurs créations originales, puisque la moitié des profits générés par les ventes sera remise à Opération Enfant Soleil. Une cause qui leur tient particulièrement à cœur, puisque l’enfant porte-parole de la dernière campagne, Angéline Lamy, est une fière ambassadrice de leur entreprise, nommée Les entêtées, pour qui elle sert de mannequin depuis quelques mois déjà.

D’ailleurs, une collection portant le nom d’Angéline sera lancée près les Fêtes. Encore une fois, la moitié des profits de cette collection sera versée à l’organisme qui a aidé la fillette de 5 ans – comme bien d’autres enfants – à se remettre sur pied.

La petite fille de Yamachiche a souffert de graves problèmes aux poumons alors qu’elle avait un an (syndrome de détresse respiratoire aiguë). Hospitalisée de longs jours, elle a pu être sauvée grâce à l’installation de drains sur chaque poumon et à l’utilisation d’un respirateur haute fréquence, un appareil spécialisé que l’hôpital avait pu se procurer après l’obtention d’un don d’Opération Enfant Soleil.

«Ma cousine demeure elle aussi à Yamachiche, alors on a particulièrement été touchées par son histoire. On a voulu contribuer à notre tour à la cause», raconte Mylène Plante, qui réside pour sa part à Trois-Rivières.

Les deux artisanes ont donc approché la famille, qui a accepté de se lier à leur projet. «Angéline apportera notre chèque au téléthon. On aimerait bien que ça devienne une tradition», conclut Mme Plante.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de