Un déménagement et les Patriots au menu du Phénix

Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Un déménagement et les Patriots au menu du Phénix
Photo courtoisie - Facebook

FOOTBALL. L’équipe de Football semi-professionnelle le Phénix de Trois-Rivières annonce une vague de changements et de nouveautés pour la saison d’été 2018. Parmi ceux-ci se retrouve un déménagement vers le stade des Diablos.

Après plusieurs années au Stade Gilles-Doucet, du Séminaire Saint-Joseph, le Phénix de Trois-Rivières confirme que l’équipe déménagera au Stade Diablos, du Cégep de Trois-Rivières. Le coach Pat Dumas s’est dit très fier de ce changement.

«En tant que fondateur de l’équipe, je l’ai vu naître et grandir. Maintenant, la voir évoluer sur une des cinq meilleures installations au Québec en est une grande satisfaction pour moi.»

Pour lui, c’est aussi l’opportunité de travailler de pair avec François Dussault, l’entraîneur-chef des Diablos. Il ajoute que ce partenariat apportera des retombées positives pour son équipe.

Un match international

La seconde nouveauté majeure pour la saison 2018 est un évènement qui aura lieu le 28 juillet prochain. Le Phénix s’opposera à un redoutable collège préparatoire américain, soit les Patriots de New York.

«Ce sera toute qu’une expérience, tant pour l’équipe trifluvienne que pour celle des New-Yorkais qui ont des techniques et un style de jeu qui sont différents des nôtres. C’est un honneur pour moi, en 18 années de carrière, que de voir une équipe d’un si bon calibre se déplacer pour jouer avec nous.»

Changements de règlements

L’un des plus gros changements au niveau de la Ligue de football semi-professionnelle du Québec survient dans le format des séries éliminatoires. Par le passé, six équipes sur sept accédaient aux séries éliminatoires tandis que cette année, seulement quatre équipes pourront se qualifier.

«Les gouverneurs trouvaient que l’enjeu de la saison était minime étant donné que la quasi-totalité des équipes accédait aux séries. Cependant, avec la nouvelle proposition de ne faire jouer que quatre équipes, il est clair qu’actuellement, personne n’est en mesure de dire qui se classera aux séries éliminatoires», confie le directeur général et co-propriétaire de la Ligue, Nicholas Dallaire.

Pour suivre les activités du Phénix, visitez https://www.phenix3r.com (JC)

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de