Défibrillateur dans les voitures de patrouille: déjà utile!

Par Rédaction Hebdo Journal
Défibrillateur dans les voitures de patrouille: déjà utile!
Des voitures de patrouille de la Police de Trois-Rivières sont maintenant dotées d'un défibrillateur externe automatisé. (Photo : Marie-Eve Alarie)

Les patrouilleurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont eu à utiliser pour la première fois, et avec succès, un défibrillateur externe automatisé (DEA).

Aujourd’hui vers 12 h 15, la Police a reçu un appel demandant l’assistance aux ambulanciers sur la rue J.-A. Vincent. Un homme de 75 ans était en arrêt cardiorespiratoire. Deux policières sont arrivées sur les lieux quelques minutes avant les ambulanciers. Elles ont immédiatement commencé les manoeuvres: l’une s’est concentrée sur le massage cardiaque pendant que l’autre policière a installé le DEA. Elles ont eu le temps d’utiliser l’appareil avant l’arrivée des ambulanciers qui ont ensuite pris le relais.

La Police n’a pas de détails au sujet de la condition actuelle du septuagénaire, mais lors de son admission à l’hôpital, son état était stable.

Rappelons qu’à la suite d’une entente de partenariat conclue lundi dernier entre la Direction de la police de Trois-Rivières et le CIUSSS MCQ, il en a été convenu que plusieurs appareils DEA seraient mis à la disposition des policiers de Trois-Rivières et qu’ils recevraient progressivement une formation spécifique à ce sujet. À ce jour, plus d’une vingtaine de policiers ont reçu cette formation.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de