Début des premiers abattages à Trois-Rivières

Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Début des premiers abattages à Trois-Rivières

NATURE. Pas moins de 59 frênes publics seront abattus cette année à Trois-Rivières. Ces arbres représentent plus de 30% de dépérissement causé par l’infestation de l’agrile du frêne.

L’abattage se prolongera jusqu’au 30 novembre. Tel que prévu dans le plan d’action de lutte contre l’agrile du frêne, tous les frênes abattus seront remplacés en 2019.

L’agrile a fait d’importants ravages dans certains secteurs de la ville.

Voici le nombre de frênes à abattre et leur emplacement :

  • 23 gros frênes sur la promenade des Estacades;
  • 32 frênes sur le boulevard des Forges près du poste de police, soit 9 gros frênes et 23 petits;
  • 2 frênes de taille moyenne au centre-ville;
  • 2 frênes dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine, un à l’entrée du boisé Châteaudun et un sur la rue du Parc.

Si votre frêne est gravement infesté par l’agrile, vous avez le devoir de vous procurer un certificat d’abattage, offert gratuitement par la Ville, afin de l’abattre. Notez que l’abattage des frênes est autorisé uniquement entre le 1er octobre et le 15 mars, lorsque l’insecte est inactif.

Comment disposer du bois de frêne?

  • Le bois de frêne de moins de 20 cm de DHP doit être déchiqueté sur place;
  • Dans les 15 jours suivant l’abattage, le bois de plus de 20 cm de DHP doit être transporté dans un site autorisé par la Ville (information sur le certificat d’abattage);
  • Si vous abattez vous-même votre frêne, il est obligatoire de transporter le bois et les résidus à l’écocentre accompagné de la copie du certificat d’abattage.
  • Source: http://www.v3r.net/

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de