De vieux objets transformés en œuvres d’art

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
De vieux objets transformés en œuvres d’art

BATISCAN. C’est dans son atelier, à l’étage de sa maison vieille de 88 ans, que l’artiste Ginette Lajoie redonne vie à de vieux objets en les transformant en œuvres d’art.

Dans le cadre du Parcours campagn’Art, elle a ouvert les portes de son atelier et les visiteurs ont pu y découvrir des pièces uniques telles qu’un paravent composé de six toiles et un clavier d’harmonium devenu tableau.

Artiste multidisciplinaire, Mme Lajoie aime travailler différentes matières, dont le verre soufflé et l’argile. «J’ai fait un baccalauréat en arts plastiques à l’UQTR en 1990, raconte-t-elle. À la suite de ça, j’ai touché un peu à tout, mais je suis restée avec la peinture.»

«En 1995, j’ai arrêté, poursuit cette dernière. Je travaillais beaucoup. J’avais mon emploi, on a ouvert un gîte et une boutique d’antiquités. Je n’avais plus de temps. Quand j’ai pris ma retraite en 2011, je suis revenue à la peinture.»

Elle s’est alors inscrite à des cours pour se redonner l’assurance qu’elle avait perdue. Après seulement trois séances, son professeur lui a dit qu’elle maîtrisait déjà bien les techniques et qu’elle n’avait plus besoin d’assister à ses cours.

L’artiste a par la suite produit plusieurs œuvres à l’acrylique et à l’huile. «J’ai peint aussi sur métal, sur bois et sur toile», ajoute-t-elle. Parmi ses réalisations, on remarque l’ancien banc d’école qu’elle a repeint et les panneaux d’un lit d’enfant sur lesquels elle a peint l’histoire de ses grands-parents maternels.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de