Jacob Guévin choisit le Nebraska

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Jacob Guévin choisit le Nebraska
Jacob Guévin a pris la décision de faire une croix sur la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ), choisissant plutôt de signer une entente avec l’Université du Nebraska. Photo courtoisie – Estacades – Jean Levasseur

Jacob Guévin vient de compléter sa première saison dans le Circuit Midget AAA. Le jeune défenseur a déjà fait tourner bien des têtes, lui qui se voulait l’un des plus beaux espoirs en vue du prochain repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). «Était», car c’est plutôt le Nebraska qui aura la chance d’accueillir le jeune hockeyeur.

«Ce sont eux (Mavericks d’Omaha) qui m’ont approché l’été dernier et j’ai reçu une offre en janvier. En fait, ils m’ont suivi depuis le début de la saison. J’ai eu l’occasion de voir toutes les installations lors d’un appel conférence et c’est incroyable à comparer certains endroits que j’avais visités», lance-t-il, très heureux.

«J’ai réfléchi longtemps, mais c’était mon objectif. Évidemment, c’est difficile de dire non à la LHJMQ, mais c’est la meilleure option à long terme pour moi. Je vais pouvoir aller me chercher un diplôme si je ne deviens pas hockeyeur professionnel.»

Le jeune défenseur aura la possibilité de retourner dans la Circuit Midget AAA l’an prochain, ou encore de se retrouver dans un prep school américain où il pourra également poursuivre son cheminement d’hockeyeur. Il est conscient qu’il aura besoin d’une période d’adaptation.

«C’est dur de s’éloigner de sa famille et je ne parle pas trop anglais encore. C’est aussi difficile de délaisser la LHJMQ où j’aurais peut-être pu être choisi au premier tour. Par contre, ma famille m’a toujours bien encadré et ils m’ont épaulé dans cette décision. Mon rêve est de me rendre jusqu’à la Ligue nationale de hockey (LNH)», témoigne-t-il.

«Je vais continuer d’y aller par année. Il y a toujours une certaine pression, comme ce fut le cas aussi aux Jeux du Canada. Les gens qui ont suivi ça m’en parlent beaucoup (Médaillé d’or avec Équipe Québec). J’ai toujours été à mon meilleur sous pression et j’y ai vécu la plus belle expérience hockey de ma vie.»

Le jeune homme âgé de 16 ans pourra retrouver un autre joueur trifluvien à Ohama, soit Joaquim Lemay. Les deux comparses, qui ont suivi le programme de l’Académie de hockey Denis Francoeur (AHDF), amorceront leur carrière en 2021 dans le cas de Lemay, et en 2022 pour ce qui est de Guévin.

Reste à voir ce que réservera l’avenir au jeune défenseur offensif. Il a plusieurs atouts dans son sac pour se rendre loin, notamment une bonne vision du jeu, un bon coup de patin et un bon lancer… assez semblable à son idole Érik Karlsson.

 

 

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Marie Anne Couture Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
Marie Anne Couture
Guest
Marie Anne Couture

Félicitations le beau Jacob!!! Tu as un grand rêve et je crois bien qu’il peut se réaliser. Ce sera à nous de pouvoir t’encourager!!!