De nouvelles mesures pour freiner la COVID-19 en vigueur dès samedi

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local
De nouvelles mesures pour freiner la COVID-19 en vigueur dès samedi
François Legault, premier ministre du Québec. (Photo : courtoisie)

Pour la première fois depuis la Crise d’octobre, les Québécois auront à respecter un couvre-feu. De 20h à 5h, cette mesure exceptionnelle s’applique à partir de samedi et cela pour quatre semaines.

Entre 20 h et 5 h du matin, il sera interdit à quiconque de se déplacer hors de son lieu de résidence, hormis dans le cas d’exceptions justifiant le déplacement, par exemple pour bénéficier de soins de santé, pour des raisons humanitaires ou pour effectuer un travail considéré prioritaire.

Des amendes de 1000 à 6000$ sont prévues. Le premier ministre attribue cette décision aux nouveaux cas de COVID-19 qui excèdent les 2500 depuis trois jours, une flambée qui s’expliquerait par des contagions causées lors de visites dans les maisons.

«On est dans une course contre la montre. En ce moment, le virus va plus vite que nous et pour le ralentir, on a besoin d’un traitement-choc», déclare François Legault en qualifiant le combat contre la COVID-19 de «la bataille de notre vie».

Au niveau des commerces non essentiels, la pause qui devait se terminer le 11 janvier durera jusqu’au 8 février. La cueillette sera permise. Les épiceries et les dépanneurs devront fermer à 19h30. La fréquentation des lieux de culte est à nouveau interdite.

Les activités individuelles sportives à l’extérieur demeurent possibles à l’intérieur d’une bulles familiales. Il ne sera plus permis de participer à des activités extérieures avec huit personnes, à moins que toutes fassent partie de la même bulle familiale et vivent ensemble dans le même lieu de résidence. Les stations de ski alpin demeureront ouvertes, mais elles ne pourront offrir de ski de soirée jusqu’au 8 février.

Les activités sportives intérieures seront interdites à compter du 8 janvier 2021, à l’exception des cours d’éducation physique et des programmes particuliers en contexte scolaire, de l’entraînement des athlètes identifiés et des sports professionnels qui ont reçu une autorisation de la Santé publique.

De plus, le premier ministre prolonge la fermeture des écoles secondaires d’une semaine supplémentaire. Le retour en classe se fera le 18 janvier. Pour les élèves du primaire, le retour en classe s’effectue comme prévu le 11 janvier. On y imposera cependant le port du masque pour les 5e et les 6e année. Tous les enfants devront porter un couvre-visage dans les corridors.

De leur côté, tous les services de garde peuvent recevoir 100 % du nombre maximal d’enfants indiqué à leur permis.

Les services de garde en milieu familial peuvent recevoir le nombre régulier d’enfants indiqué à leur reconnaissance en vigueur. Les services de garde éducatifs à l’enfance seront fermés seulement en cas d’une éclosion dans l’établissement, déclarée par la santé publique.

La fréquentation des services de garde est facultative. L’enfant ne peut pas perdre sa place même s’il ne fréquente pas le service de garde. Les frais de garde restent en vigueur et doivent être assumés par les parents, que leur enfant fréquente ou non le service.

Toutefois, les haltes garderies demeurent fermées.

En précisant qu’elles représentent 80% des cas, François Legault a invité particulièrement les personnes âgées à rester à la maison. «Si on veut faire des efforts pour réduire les hospitalisations et les décès, il faut beaucoup mieux protéger les personnes de 65 ans et plus. Ce n’est pas le temps de prendre des risques et d’aller contaminer votre mère ou votre grand-père», indique-t-il.

En rafale

  • Fermeture des commerces non essentiels prolongée jusqu’au 9 février. La cueillette à la porte sera toutefois possible.
  • Couvre-feu de 20h à 5h, du 9 janvier au 8 février. Les déplacements non essentiels seront alors interdits entre 20h et 5h. Des amendes entre 1000$ et 6000$ pourront être remises aux contrevenants.
  • Télétravail obligatoire dans les bureaux
  • Épiceries et dépanneurs: fermeture à 19h30, sauf les dépanneurs dotés d’une station-service et les pharmacies
  • École: retour en classe des élèves du primaire le 11 janvier; retour en classe des élèves du secondaire le 18 janvier
  • Les activités individuelles extérieures (ex: patinage, ski alpin) permises à l’intérieur de la bulle familiale
  • Restaurants: les salles à manger demeurent fermées. Livraison autorisée en tout temps, même pendant les heures de couvre-feu. Toutefois, les comptoirs de mets à emporter et les commandes à l’auto devront cesser à 19h30.
  • Lieux de culte fermés. Exception pour les funérailles où la présence de 10 personnes sera autorisée
  • Services de garde à l’enfance (garderies): ouverts, mais les halte-garderies sont fermées jusqu’au 8 février.

 

Trois-Rivières

  • Artisans de la Paix: services alimentaires (dîners, urgences alimentaires et distribution – jeudi) maintenus. Friperies et magasin: réouverture le 8 février.
  • Maison de la famille de Trois-Rivières ouverte. Masque de procédure obligatoire dès 12 ans. Couvre-visage/masque obligatoire dès la 5e année du primaire.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Louise thibeault
Louise thibeault
2 mois

Fraîchement moi je considère que certains québécois n y comprennent rien et ne comprendrons jamais cela n arrêtera pas dommage