Daniel Payette se retire du hockey

Par Martin Sylvestre
Daniel Payette se retire du hockey
Daniel Payette

Daniel Payette, un membre important du Caron et Guay de Trois-Rivières et un gentilhomme hors de la patinoire se retire du hockey. Vendredi, il a fait parvenir aux médias une lettre expliquant sa décision. Voici ce que le numéro 25 de la formation trifluvienne avait à dire pour motiver son verdict de quitter le monde du hockey.

«Après plusieurs jours de réflexion, j’ai finalement décidé de mettre un terme à ma carrière de hockeyeur. Suite à la naissance de ma petite Marie-Maxim, 2 mois, et l’achat d’une maison, j’ai choisi de réorienter mes priorités et le hockey ne cadre plus dans celles-ci pour l’instant. Je souhaite donc tourner la page et consacrer davantage de temps et d’énergies à ma famille que j’adore énormément.

Jusqu’à maintenant, le hockey faisait partie de mon mode de vie et j’ai vécu plusieurs moments très intenses sur la glace. Je me souviens entre autres, d’avoir représenté le Canada au Universiades en Slovaquie et d’avoir participé au camp d’entraînement du Canadien de Montréal avant d’évoluer pour leurs filiales de la Ligue Américaine et East Coast.

Bien que j’aie vécu plusieurs expériences dont je suis très fier, je réalise aujourd’hui que le hockey a été une véritable école de vie pour moi. Je pense aux Patriotes de l’UQTR qui m’ont aidé à ouvrir plusieurs portes. Suite à mon passage avec eux, je suis aujourd’hui un athlète instruit et bien armé pour réussir dans tous mes projets.

Je pense également à tous les gens que j’ai eu la chance de rencontrer au cours de ma carrière. À cause du hockey, j’ai des amis (es) et un réseau de contacts à la grandeur du globe.

C’est en 1994 que j’ai débuté mon parcours dans la Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec en étant repêché en première ronde. Après 4 saisons dans la LHJMQ et un essai dans les rangs professionnels avec les Flames de Calgary (LNH) et les Bears de Hershey (AHL), je me suis tourné du côté des Patriotes de l’UQTR pendant deux saisons.

Par la suite, je me suis donné une dernière chance dans le hockey professionnel avec les Canadiens de Montréal et les Citadelles de Québec pour une saison. C’est à ce moment que je me suis tourné vers la Ligue Nord-Américaine en évoluant pour le Prolab de Thetford Mines où j’ai atteint la finale à deux reprises. Enfin, c’est dans ma ville d’adoption que j’ai donné mes derniers coups de patins avec le Viking et le Caron et Guay.

En tant qu’attaché politique du député André Gabias et nouveau père de famille, je souhaite aborder mes nouveaux projets de la même façon que je l’ai toujours fait sur la surface glacée : avec détermination et leadership.

Pour conclure, je souhaite remercier l’organisation du Caron et Guay et ses partisans pour m’avoir permis de jouer du hockey de fort calibre à Trois-Rivières. Je remercie également les joueurs avec qui, j’ai passé d’excellents moments soit Sam Paquet, Maxim Gingras, Nicolas Marcotte et Sylvain Rodier. Il y a également les nouveaux venus comme Jonathan Lessard, Charles Fontaine et Jonathan Trottier.

Mais surtout, je souhaite remercier mes amis (es), mes parents et ma conjointe Janie qui ont toujours été une forte inspiration.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de