Un dernier arrêt en Mauricie pour Simon Gouache

Photo de jcossette
Par jcossette
Un dernier arrêt en Mauricie pour Simon Gouache
Son premier spectacle, GOUACHE par Simon Gouache, a attiré plus de 65 000 personnes en salle et lui a permis de récolter deux nominations au Gala des Olivier. (Photo : courtoisie)

La pandémie ayant ralenti les activités des artistes, Simon Gouache sera de retour en sol trifluvien pour la dernière fois avec son spectacle « Une belle soirée ». Il entend terminer en beauté cette tournée qui s’est vu être chamboulée par la COVID-19.

« Il ne reste qu’une vingtaine de shows au programme, mais j’ai tellement de plaisir à le faire. Ma tournée a été charcutée par la pandémie et j’ai tellement travaillé fort pour mon deuxième show qu’il mérite qu’on finisse ça en grand. Il n’a peut-être pas eu la chance qu’il méritait et ce sera mon dernier passage avec ce spectacle dans plusieurs villes alors je veux lui donner le farewell (le salue) dont il mérite », lance-t-il d’emblée. 

« Mon show est très personnel, dans le sens où je vais plus loin que dans le premier show. Il se veut une belle continuité du premier, mais également une belle carte de visite pour ceux qui ne me connaissent pas. Après mon premier show, je me suis retrouvé devant une page blanche. Il a été écrit et rodé depuis longtemps, mais il est encore très actuel. »

Son premier spectacle, GOUACHE par Simon Gouache, a attiré plus de 65 000 personnes en salle et lui a permis de récolter deux nominations au Gala des Olivier. Maintenant, pourquoi son deuxième one-man-show s’intitule-t-il « Une belle soirée »?

« Lorsque j’ai écrit le spectacle, je me posais beaucoup de questions. Des questions sur notre rôle social et sur quel est le rôle d’un humoriste. Certains vont dire que nous sommes le reflet de la société, ou que nous sommes là pour choquer ou faire rire », explique-t-il.

« Moi, je me donne à 100% et certains vont rire, d’autres réfléchir, d’autres être touchés, d’autres se reconnaitre ou reconnaitre quelqu’un. Je suis là pour donner tout ce que j’ai et mon rôle, c’est d’offrir une belle soirée aux gens. J’ai arrêté de me mettre cette pression de savoir à quoi on sert. »

Nouveau papa

Celui qui est devenu père pendant la pandémie, et qui le sera à nouveau en octobre prochain, a toujours été reconnaissant envers son public à la fin de ses spectacles. Pour lui, il a toute son importance dans sa carrière.

« Je n’aurais pas la carrière que j’ai sans mon public, confie-t-il. Je ne suis pas souvent à la télévision, ni à la radio, et peu présent sur les réseaux sociaux. Ma force, c’est la scène et j’ai compris ça il y a longtemps. Ma meilleure mise, c’est la scène et le bouche-à-oreille. Moi-même, je suis un grand consommateur d’humour et j’aime faire découvrir les autres humoristes à mes proches. J’ai toujours été prêt à prendre le risque et ce fut la meilleure décision de ma vie », témoigne-t-il.

« Les gens qui me suivent sont extrêmement fidèles. Je vais bientôt amorcer mon troisième show en cinq ans et je n’ai pas vraiment pris de pause, en grande partie à cause de mon public. Si les gens ne partageaient pas les expériences que nous avons, je ne serais pas ici. On fait ça ensemble et je me suis donné comme mandat que les gens ne méritent pas d’attendre un an ou deux avant de me revoir sur scène. »

Des billets sont toujours disponibles pour son passage à Trois-Rivières, le 20 mai prochain. Pas de doute, Simon est aussi passionné aujourd’hui qu’à ses débuts.

« C’est mon métier, et c’est ma passion. C’est certain qu’avec bientôt deux enfants en bas âge, on va peut-être aménager l’horaire pour que je sois plus proche de chez moi, plus longtemps. Par contre, je suis accommodant et j’ai la chance d’avoir une conjointe accommodante alors je vais continuer d’aller partout, dans les endroits plus éloignés. »

« Je suis déjà satisfait de ce que j’ai rodé pour mon troisième show. Ce qui me surprend le plus, c’est lorsque je demande aux gens s’ils ont vu mon premier ou deuxième spectacle et encore beaucoup de gens me disent que non, qu’ils me découvrent. Ça m’amène à m’amuser beaucoup sur scène et j’ai beaucoup de plaisir à faire mon métier », conclut-il.

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires